Claris Avocats conseille les dirigeants-actionnaires du groupe Tractel dans le cadre de sa cession par le fonds Cinven au groupe suédois Alimak

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Tractel, fabricant français d'équipements de sécurité pour le travail en hauteur et d'appareils de levage vient d’être cédé par son actionnaire majoritaire depuis 2015, le fonds Cinven, à Alimak, une entreprise suédoise spécialisée dans les solutions d’accès vertical pour le bâtiment et l’industrie.

Fondée en 1941, Tractel domiciliée au Luxembourg intervient dans la fabrication de treuils manuels à câble passant, de treuils électriques et d'équipements de protection individuelle pour le travail en hauteur. Son offre de produits comprend, également des appareils de mesure et de contrôle de charges industrielles.

L’entreprise française dispose de filiales dans 20 pays, d'importants sites de production en Europe (France, Allemagne, Pologne, Espagne), aux États-Unis (Minneapolis, Houston), au Canada (Toronto, Montréal), en Chine (Shanghai), à Singapour et en Turquie et de près de 10 000 distributeurs dans le monde dont Prolians, le Groupe Setin, Bricozor. Parmi ses clients, figurent des industriels, des acteurs de la construction, de l'énergie, des télécommunications et des infrastructures présents dans 120 pays La société employe 1 100 collaborateurs et génère un chiffre d'affaires de l’ordre de 200 M€.

Le rapprochement de Tractel et Alimak Group va donner naissance à un nouvel ensemble générant environ 570 M€ de chiffre d’affaires et figurera parmi les principaux acteurs européens.

Les dirigeants-actionnaires du groupe Tractel sont conseillés par Claris Avocats (Manfred Noé, Avocat Associé, et Bastien Deroch, Avocat).

L'annuaire du Monde du Droit