RGPD californien : Sephora sanctionnée pour vente de données personnelles

Décryptages
Outils
TAILLE DU TEXTE

Sephora a signé un accord avec le procureur général de Californie visant à mettre fin aux poursuites à son encontre pour infractions à la loi sur la protection des données personnelles californienne.

La loi californienne sur la protection des données personnelles en ligne (California Consumer Privacy Act, CCPA), entrée en vigueur en 2020, autorise le procureur ainsi que les consommateurs à mener eux-mêmes des actions en justice contre les entreprises pour non-respect de la protection de la vie privée des consommateurs. Le procureur général de Californie, Rob Bonta, a poursuivi le distributeur de produits cosmétiques Sephora, propriété du groupe LVMH, en vertu de cette loi. Plus précisément, il lui reprochait :- d'avoir vendu à des tiers les données personnelles de ses clients sans les en avoir (...)

 

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
 
 
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne