UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Barna Evva, Associé, Racine

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Barna Evva, Associé, RacineLe Monde du Droit a interrogé Barna Evva à l'occasion de sa nomination en tant qu'associé au sein du cabinet d'avocats Racine.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre le cabinet Racine ?

Racine était, pour moi, un choix assez évident. Il s’agit d’un cabinet full service réputé qui a su inventer les moyens d’une croissance harmonieuse et régulière.

Mon objectif est d’y développer la pratique du financement comme une activité à part entière qui viendra naturellement compléter la forte présence du cabinet en M&A et immobilier notamment. En outre, je continuerai naturellement à intervenir aux côtés de Laurent Jourdan dans les dossiers de retournement pour restructurer l’endettement des entreprises en difficultés.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

J’ai suivi une double formation : d’abord en management et gestion à l’ESSEC puis en droit à Paris II : maîtrise de droit des affaires et DESS de Contentieux et Arbitrage. Après une première expérience chez Gide (département opérations et financements immobiliers) j’ai rejoint le cabinet Lefèvre Pelletier où j’ai passé dix ans comme collaborateur puis counsel. J’y ai développé la pratique du financement, avec de jeunes associés comme Henry Ranchon (immobilier), David Blondel (banque) et bien sûr Laurent Jourdan (restructuring). C’est donc naturellement que j’ai participé, à leurs côtés, à la création du bureau de Wragge & Co Paris où j’ai passé les trois dernières années.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

J’ai été marqué par mes années de formation, en conseil et en contentieux, auprès de Philippe Lefèvre avant que je ne me spécialise en financement.

Quels sont vos domaines de compétences ?

Depuis près de dix ans, je me suis spécialisé en financement intervenant principalement dans la structuration des opérations ainsi que la rédaction et la négociation de la documentation de financement au sens le plus large. Fort de cette expérience, j’interviens fréquemment dans la restructuration de dettes, le transfert de créances ou dans l’optimisation des schémas de désinvestissement.

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d'activité ?

 Dans ce contexte effectivement dégradé, la renégociation des financements est devenue un enjeu crucial pour les entreprises mais aussi pour les établissements de crédit fréquemment sollicités pour accompagner leurs emprunteurs en difficulté.

Qui conseillez-vous ?

J’assiste depuis longtemps les emprunteurs et leurs actionnaires dans le cadre de leurs acquisitions. Depuis quelques années je travaille principalement pour des banques pour tous types d’opérations : immobilier, acquisition, LBO, énergies renouvelables, infrastructures.

 

Propos recueillis par Arnaud DUMOURIER