Hogan Lovells conseille Accel et Eurazeo dans le cadre de la série B record de 680 M$ de Sorare

Deals
TAILLE DU TEXTE

Hogan Lovells a conseillé Accel, Eurazeo et divers investisseurs dans le cadre de la série B record de 680 M$ de Sorare qui la valorise 4.3 bn$.

Fondée en octobre 2018, Sorare a developpé un jeu de fantasy football mondial lancé en 2019. Ce jeu permet aux fans d’acheter et échanger des cartes de joueurs sous forme de NFT, non fungible tokens (jetons non fongibles) et les utiliser pour créer des équipes qui vont s’affronter lors du fantasy game de football hebdomadaire organisé par la société. Les utilisateurs peuvent gagner de la crypto-monnaie Ethereum si leur line-up obtient de bons résultats. Ses activités lui permettent d'envisager environ 200 millions de dollars de volume d'affaires et 100 millions de C.A. dès la fin de l'année.

La levée de fonds a rassemblé plusieurs fonds (Atomico, Bessemer Ventures, Blisce, D1 Capital, Eurazeo, IVP et Liontree), ainsi que les investisseurs historiques (Benchmark, Accel, Partech) qui avaient déjà permis à l'entreprise de lever 40 millions d'euros en mars.

Cette série B est la plus grosse levée de fonds de l'histoire de la French Tech mais aussi la plus grosse série B jamais réalisée en Europe. Trois ans après sa création, la start-up est valorisée à 4,3 milliards de dollars.

Cette levée de fonds va permettre à la société de continuer à se développer notamment à l'international, de poursuivre le recrutement de nouveaux talents, de lancer une application mobile et de s'étendre vers de nouveaux sports. A cette fin, SoRare va ouvrir un bureau aux Etats-Unis pour prospecter et convaincre les ligues des quatre sports majeurs (NFL, NBA, MLB et NHL). Reuters estime que ce marché devrait atteindre les 48 milliards de dollars en 2027 tandis que celui des cartes sportives pèsera 5 milliards.

L’équipe Hogan Lovells était composée de Matthieu Grollemund, Hélène Parent (associés) et Madalina Asandului, Gautier Valdiguié et Thomas Gluzman (collaborateurs).

Sorare a été conseillé par Orrick. White & Case, Goodwin et Gide sont également intervenus.

L'annuaire du Monde du Droit