Le caractère humoristique d'un programme TV n'autorise pas les comportements déplacés envers les figurantes

Médias
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le caractère humoristique d'un programme n'est pas de nature à justifier une séquence qui ne peut que banaliser un comportement consistant à embrasser une femme contre sa volonté manifeste.

A la suite de la diffusion d'une séquence dans l'émission "Touche pas à mon poste : les 35 heures de Baba", le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a estimé qu'elle véhiculait des préjugés sexistes et présentait une image dégradante de la femme. Le CSA a adressé à la société D8, ancienne dénomination de la société C8, une mise en demeure de se conformer aux dispositions du cinquième alinéa de l'article 3-1 de la loi du 30 septembre 1986. La société C8 demande au Conseil d'Etat d'annuler pour excès de pouvoir cette mise en demeure. Le 4 décembre 2017, le Conseil d’Etat estime qu’il ressort (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNew ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne