UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Miryam HADDAD, lauréate du Prix Jean-François Prat 2019

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le 8ème Prix Jean-François Prat a été décerné à l’artiste Miryam HADDAD.

Le 8ème Prix Jean-François Prat a été remis à l’artiste Miryam HADDAD, jeudi 27 juin 2019 au siège du Fonds de Dotation Bredin Prat pour l’Art Contemporain au 53 quai d’Orsay, Paris 7è, par Bernard Blistène, directeur du Musée National d’Art Moderne – Centre Pompidou.

Les deux autres finalistes étaient Sol Calero (née en 1982, vit et travaille à Berlin) et Landon Metz (né en 1985, vit et travaille à New York).

Le déplacement était le trait commun de la sélection du Prix Jean-François Prat 2019.

Dans des temporalités et pour des raisons différentes, ce déplacement fut volontaire pour la famille de Landon Metz, afin de vivre une vie meilleure dans une société ascendante et moins cloisonnée qu’au Mexique ; contraint pour Miryam Haddad, afin de fuir la guerre et la barbarie syrienne, contraint aussi pour Sol Calero, afin d’échapper à la dictature et à l’appauvrissement générés par une idéologie qui éteint le Venezuela.

Aujourd’hui, c’est respectivement à New York, Paris et Berlin que ces artistes se sont établis pour créer.

Miryam HADDAD

Née en 1991 à Damas, vit et travaille à Paris
Représentée par la galerie Art : Concept (Paris)
Rapporteur au jury : Alain Berland, critique d’art et commissaire d’exposition, est membre de la direction du Théâtre des Amandiers (Nanterre) et fut directeur de la programmation des arts visuels au Collège des Bernardins (2010-2019).
La peinture de Miryam Haddad est un trait d’union entre ses pays de départ et d’arrivée, mélangeant les joies des fêtes de villages et l’horreur de la guerre entre les hommes, que nous avons pu connaître en Europe depuis le Moyen-Âge et qui est d’actualité en Syrie.

myriam haddad