WeChooz continue sa croissance

Legaltech
TAILLE DU TEXTE

Fondée en 2017, et faisant partie des 23 start-up fondatrices du groupe « French Legaltech » de France Digitale, WeChooz continue sa croissance avec le lancement de trois nouveaux services.

Voulant rester au cœur des problématiques des entreprises liées au dialogue social, y compris dans la situation sanitaire actuelle, la start-up a lancé en avril, mai, et juin 2020 trois nouveaux services : les référendums d’entreprise, la consultation du CSE, et le vote en assemblée générale.

Cette diversification s’inscrit pleinement dans la mission de la start-up, elle qui veut faciliter le dialogue social au sein de entreprises via des solution simples, efficaces, et novatrices. Elle s’appuie sur ce qui a fait la force de la start-up depuis ses débuts, à savoir sa double expertise en vote électronique et en droit social. Elle répond enfin à de nouveaux besoins des entreprises, issus de la crise sanitaire actuelle.

Le référendum d’entreprise

Le premier de ces nouveaux services, le référendum d’entreprise, a été lancé par WeChooz en avril 2020. Cette solution a fait partie des initiatives de la French Legaltech de France Digitale pour aider à la continuité des activités juridiques durant la crise sanitaire liée au Covid-19. Les référendums d’entreprise permettent en effet la mise en place d’accords collectifs dans de nombreux cas, notamment pour les entreprises de moins de 12 salariés n’ayant pas de délégué syndical ou de conseil d’entreprise, et pour les entreprises de 11 à 20 salariés ne disposant pas d’élus du CSE.

La consultation du CSE

Le second de ces nouveaux services, la consultation du CSE, a été lancé en mai 2020. Il s’inscrit dans le prolongement de l’offre initiale sur l’organisation des élections du CSE de WeChooz. Il permet aux élus CSE d’une entreprise de mieux se consulter, en organisant des votes électroniques sécurisés entre eux, à distance, à bulletin secret ou non, depuis n’importe quel ordinateur, tablette ou smartphone disposant d’un accès à Internet. Ce nouveau service a pour but d’améliorer les échanges au sein des CSE, de rendre les votes intra-CSE plus « officiels », pratiques, traçables, et sécurisés.

Le vote électronique en assemblée générale

Enfin, WeChooz vient de lancer le 10 juin 2020 un troisième nouveau service, le vote électronique en Assemblée Générale. Cette nouvelle solution a pour but d’aider les entreprises à rendre leurs assemblées générales plus simples, plus efficaces, et plus démocratiques, en permettant à tous de voter facilement, même à distance. Elle permet notamment des votes à des questions multiples en Assemblée Générale, et offre de nombreuses options comme le calcul des résultats pondéré par le nombre de voix de chaque électeur.

L'annuaire du Monde du Droit

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.