UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

TechNot2018 : le numérique au cœur de la stratégie et de l'action des notaires

Notaire
Outils
TAILLE DU TEXTE

TechNot2018, le Forum des Technologies et du Notariat, a permis aux notaires de découvrir les dernières innovations technologiques et d'assister à des conférences sur la transformation numérique.

TechNot2018, la deuxième édition du Forum des Technologies et du Notariat de la Chambre des Notaires de Paris, s'est tenue au Pavillon Cambon jeudi 8 novembre 2018. Fort du succès de la précédente édition, la Chambre des Notaires de Paris a décidé de pérenniser cet événement qui se veut un lieu d'échanges entre les notaires et leurs prestataires dans le cadre de la transformation numérique.  

Tous les aspects de la digitalisation au service des notaires et des offices et de leurs client ont été abordés : de la prise de rendez-vous à la signature de l’acte, en passant par les ressources humaines, les outils collaboratifs, les réseaux ou la communication, l’accompagnement à la transition numérique, l’amélioration de l’expérience client.

Réussir le virage numérique

Pour Bertrand Savouré, Président de la Chambre des Notaires de Paris, il s'agit de réussir le virage numérique. « Le moment n'est plus de savoir si on est favorable ou pas au numérique mais comment on déploie les services numériques de façon harmonieuse dans les études ».

Si le Conseil Supérieur du Notariat a la responsabilité d'adapter la profession aux changements provoqués par la révolution numérique, la Chambre des Notaires de Paris accentue son programme numérique. Ainsi, elle a mis en place depuis maintenant plus de 20 ans des programmes d'investissement en matière de technologie afin de faciliter le travail et équipement, et la circulation d'information au sein des études dans le Grand Paris. 
Ce fut le cas avec l’acte authentique électronique (AAE), la visio-conférence, télé@ctes. Cela le sera encore demain l’accès des notaires aux fichiers immobiliers (la procédure « ANF »).

L’accès au fichier immobilier (projet ANF) va par exemple être effectif pour les biens immobiliers de Paris en février 2019. En septembre et octobre, 1.900 personnes ont été formées à la Chambre des Notaires de Paris pour être en situation d’expérimenter en double commande cette nouvelle responsabilité qui est leur est confiée.

Un fonds d'innovation de 4 millions d'euros

Les notaires de Paris ont également une fonction de laboratoire et d’innovation.
Actuellement la Chambre travaille sur deux domaines d’innovations, une blockchain sur la sécurisation des échanges de documents et des briques d’intelligence artificielle permettant :
• D’une part, d’avancer sur la reconnaissance automatique des documents (plus précisément le type de documents défini par son contenu) afin de faciliter le déversement en ligne des documents de dataroom,
• D’autre part, de définir des méthodes d’analyse de documents dans la mesure où énormément d’offices de Paris procèdent à des audits. 

Les notaires de Paris ne souhaitent aller plus loin et réfléchir à tout ce qui peut faciliter la modernisation de l’action des offices et leur adaptation à l’évolution des demandes de la clientèle.
Pour ce faire, la Chambre a décidé de créer un fond d’innovation doté de 4 millions d’euros dont la constitution est en cours et avec une volonté de sélectionner des projets par un comité de sélection d’investissements bénéficiant du concours d’experts indépendants pour éclairer l’action de la Chambre.

gilles babinetEn ouverture de TechNot2018, Gilles Babinet, Digital Champion de France auprès de la Commission Européenne, a donné quelques clés de compréhension de la transition numérique aux notaires. « Une profession réglementée qui fait partie du 21ème siècle, c'est une profession qui coparticipe à la mise en oeuvre de la réglementation dans une logique d’expérience utilisateurs, de gain de productivité, pour allier réglementation et innovation », a-t-il expliqué.
La réussite de la transformation numérique nécessite une « culture du design de l’expérience utilisateur autour de la data mais surtout de faire face aux challenges réglementaires ».

Arnaud Dumourier (@adumourier)