UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Allen & Overy mise sur les legaltech

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Pour la première fois, le bureau parisien d’Allen & Overy accueille Fuse, l’incubateur londonien du cabinet ainsi que plusieurs legaltech à l’occasion de son événement « Paris Legaltech Week » qui se déroule cette semaine. 

La « Paris Legaltech Week » a débuté lundi 11 février 2019 au sein du bureau parisien d’Allen & Overy.
Pour l’occasion, des représentants de Fuse, l’incubateur londonien du cabinet, ainsi que des legaltech sont présents afin de faire découvrir aux clients du cabinet différentes solutions. Cela permet aussi aux collaborateurs du cabinet de rencontrer les équipes legaltech et de partager leur expérience de ces outils technologiques.

Pour Julien Sébastien, Associé membre du Comité d'innovation Allen & Overy Paris, il y a trois raisons principales à cet événement :

 « - Aider à comprendre et éduquer. L'idée c’est de pouvoir identifier les différentes legaltech qui peuvent être utilisées au quotidien dans le cadre des conseils que nous prodiguons à nos clients.
- Continuer à mettre en œuvre les différentes solutions que nous avons développées avec l’incubateur et les faire connaître à nos clients afin de pouvoir les aider à comprendre, mais aussi à utiliser et développer ces différents logiciels.
- Rappeler que nous avons toujours été à la pointe de l’innovation. Avoir cet incubateur à Paris provoque beaucoup d’écho dans le monde des legaltech mais aussi dans le monde juridique ».

Cinq solutions sont présentées lors de cette Paris Legaltech Week :

- Avvoka : plateforme collaborative de gestion des contrats qui facilite les négociations contractuelles grâce à de nombreuses fonctionnalités.
- Legatics : outil de gestion optimisée et automatisée des contrats dans le domaine bancaire et financier qui permet notamment de visualiser les étapes de progression des transactions et les modifications apportées par chaque partie.
- Nivaura : cette jeune pousse a mis en place des processus automatisés de gestion des instruments financiers, tout en garantissant leur conformité au regard de la législation applicable.
- Signal Media : start-up qui a créé qui technologie permettant de transformer des flux d’informations en données compréhensibles et exploitables par les entreprises.
- Regmind : legaltech qui a mis en place un moteur de recherche réunissant des millions de documents de la régulation bancaire et financière grâce à une intelligence artificielle capable de les hiérarchiser, de les associer et de les relier à des concepts de droit.

Fuse, l'espace d'innovation technologique d'Allen & Overy

Grâce à Fuse, l’espace londonien d’innovation technologique et juridique du cabinet créé en 2017,  Allen & Overy travaille en étroite collaboration avec des legaltech dans le but de faciliter la pratique du métier d’avocat. Ecosystème de co-construction, Fuse est un espace commun ouvert où des legaltech, des clients d'Allen & Overy, ainsi que des avocats et des responsables des systèmes d'information du cabinet échangent au quotidien. 

« Nous sommes à la pointe en matière d’innovation. Nous avons créé un incubateur « Fuse » dans notre bureau de Londres où nous recevons des groupes de sociétés qui viennent avec des idées et des produits innovants. Nous nous en servons pour nos besoins internes et également pour les besoins de nos clients.  Nous développons ces produits avec les différentes sociétés qui font partie de ces panels à la fois sur l’extraction, la gestion de données et la rédaction automatique.Cela permet de faire notre travail de manière plus pointue, plus précise, et d’économiser des coûts pour nos clients. Il est intéressant pour nous d’être coproducteurs des différents produits car c’est quelque chose qui nous permet véritablement d’adapter les produits aux besoins de nos clients », explique Hervé Ekué, managing partner du bureau parisien d'Allen & Overy.

Une organisation interne repensée pour identifier les solutions innovantes

Depuis septembre 2017, la firme s'appuie sur une équipe interne legaltech de 40 personnes, composée de collaborateurs ayant une formation juridique et/ou informatique, qui contribue au déploiement et à l'adoption de solutions technologiques par les équipes du cabinet.
En partenariat avec Fuse, l'équipe Legaltech permet ainsi de mettre à disposition des solutions du marché. Par exemple, deux projets stratégiques ont été mis à disposition du département Corporate :
- Kira pour identifier, extraire et analyser les contrats. L'outil repère également les impacts de la législation (RGPD, Brexit) sur la rédaction des clauses contractuelles
- ReportRoom : outil collaboratif qui rationalise le processus transactionnel. Les avocats ont accès simultanément à une zone de rapport sécurisée, un aperçu en temps réel des tâches et problèmes signalés et des informations concrètes à partir des données.

Un comité d'innovation à Paris

Relai de cette stratégie internationale, le comité d'innovation à Paris, est composé de trois associés, de collaborateurs, des départements informatiques et marketing/communication. Il a pour objectif d'intégrer au sein du bureau parisien les solutions déployées par les équipes legaltech à Londres et également identifier des start-up innovantes de la French Tech.

Arnaud Dumourier (@adumourier)