UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Daphné Peyrot des Gachons lance son cabinet

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Daphné Peyrot des Gachons quitte Spark Avocats pour fonder son cabinet dédié à l'accompagnement des chefs d’entreprise.

daphne peyrot desgachonsAvocat au barreau de Paris depuis près de 20 ans, Daphné Peyrot des Gachons lance son cabinet. C'est à partir de l'expérience de ses clients - chefs d’entreprises, start-uppers, entrepreneurs, dirigeants de la TPE à la PME, de la start-up à l’entreprise de croissance, et ce dans tous les secteurs de l’économie - qu'elle a décidé de créer sa structure.

Après ses études de droit (DEA de droit des affaires, Paris X Nanterre), elle débute chez Fidal où elle découvre la pratique du droit des sociétés. Elle prête serment en 2001 puis ensuite devient collaboratrice chez Jobard Chemla & Associés. Elle rejoint en 2005 La Boétie dès la création dudit cabinet. Elle accompagne le projet des fondateurs de Spark Avocats en 2013. Aujourd’hui, elle fonde Daphné Peyrot des Gachons avocat pour être un avocat entrepreneur en phase avec les chefs d’entreprise qu’elle conseille.

Dans sa pratique, elle intègre le business à l’analyse juridique : « J’apporte mon expérience et ma technicité du droit de façon pragmatique et réactive. Le client a besoin de comprendre en quoi ce jargon et ces clauses vont nourrir et servir son projet. Dès lors échanger, questionner et écouter le chef d’entreprise et les associés sont pleinement intégrés dans ma vision du droit des affaires », explique-t-elle.

Daphné Peyrot des Gachons accompagne ses clients tout au long de la vie de leur société : de la création, aux pactes d’actionnaires (au travers d’un processus de réflexion sur la vision du projet et leur rôle dans le projet), aux opérations de levée de fonds, aux cessions/acquisitions (de titres ou de fonds de commerce), aux restructurations, aux « managements packages » et tout ce qui entoure ces pratiques comme les conventions intra-groupe et les baux commerciaux.

Ainsi, elle construit avec l’entrepreneur son projet en traitant les problèmes de droit. « Le droit, pour moi, vient alors concrétiser les projets du chef d’entreprise et les sécuriser. Identifier et évaluer les risques, mais encore proposer des solutions pérennes sont donc au coeur de ma démarche », souligne-t-elle.

Arnaud Dumourier (@adumourier)