UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Benoit Le Bars (Lazareff Le Bars) : "La pratique de l'arbitrage en Afrique est assez diverse"

LMD TV
Outils
TAILLE DU TEXTE

Benoit Le Bars donne son avis sur le sommet international des juristes d’entreprises réunissant plus de 400 juristes internationaux. Il considère que cette édition est une réussite et que le fait de se dérouler à Paris est un signe assez important. Il précise en effet qu’aux vues de la pratique des avocats internationaux, Paris devient une ville extrêmement importante dans la pratique du commerce international, contrairement à ce que l’on dit souvent.

Par ailleurs, Benoit Le Bars revient sur la pratique de l’arbitrage en Afrique et estime qu’elle est assez diverse. Il précise en effet que certaines zones sont très en avance (Emirats Arabe Unis, Maroc et Algérie), pendant que d’autres sont en train de se structurer, comme l’Afrique de l’ouest avec le système Ohada, la Cour permanente qui se trouve à Abidjan et d’autres pays qui sont progressivement en train de monter comme le Rwanda et l’Afrique du Sud.

Enfin, il indique qu’une dynamique se met en place à l’Ile Maurice, avec la représentation mauricienne de la Cour permanente d’arbitrage de La Haye pour l’Afrique, et à Djibouti, via la création de centres.