Caroline Cazaux, Associée, Bignon Lebray : « J’ai été séduite par le dynamisme du cabinet Bignon Lebray »

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Monde du Droit a interrogé Caroline Cazaux qui vient renforcer le département concurrence et distribution du cabinet Bignon Lebray.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Bignon Lebray ?

J’ai été séduite par le dynamisme du cabinet Bignon Lebray qui dispose à la fois d’un ancrage fort et d’une grande capacité à se renouveler.
Son offre full service qui se renforce sur le digital et les matières niches comme la concurrence et la distribution a également été un élément déterminant. Peu de cabinet sont capables de se réinventer en misant sur l’innovation.

Dans le cadre de mes échanges avec les associés, j’ai découvert la bienveillance du cabinet et des valeurs humaines qui correspondaient parfaitement à ma culture personnelle.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Après une maîtrise de droit fiscal et un DESS de droit des affaires internationales, j’ai commencé à exercer au sein du cabinet Toison Villey Broud. Je suis intervenue en droit social, en M&A, en contentieux de l’énergie, avant de pouvoir privilégier le droit économique au sens large. Cette formation quasi généraliste a été un réel atout dans ma carrière.

J’ai ensuite rejoint Fidal en 2011 où j’ai été nommée associée en 2013, puis le cabinet de niche Fourgoux & Djavadi en 2017.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

Pour moi, l’une des essences de la profession est l’investissement, technique bien sûr mais aussi humain. Ma vie de famille et mes enfants influencent nécessairement ma manière d’exercer ! Hervé Orhan, qui était le Directeur Régional de Fidal en Bretagne, m’a profondément marquée également par son audace, son courage et sa capacité à maintenir, avec toute son équipe, un cap professionnel ambitieux dans le respect de la vie et des besoins de chacun.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

Les bons souvenirs sont nombreux et aussi divers que les dossiers qui nous sont confiés. Ils ont tous en commun, l’intelligence du collectif au service du client. Les réflexions en groupe sur les problématiques des clients avec des avocats d’expertises différentes avec des expériences variées engendre une inventivité, aboutissant à une proposition audacieuse et adaptée au besoin du client. Cette articulation optimale des différents domaines ainsi que la satisfaction client obtenue sont des très bons souvenirs professionnels.

Quels sont vos domaines de compétences ?

J’interviens en droit économique au sens large, en conseil et en contentieux.

J’accompagne les entreprises, principalement de l’agroalimentaire et de la santé, notamment dans la structuration de leurs réseaux de distribution et de leur politique commerciale et tarifaire, ainsi que sur la publicité de leurs produits. J’ai également développé une pratique significative en droit de la concurrence, en conseil et contentieux, qu’il s’agissant de PAC ou de PRC.

Quels sont vos objectifs pour le cabinet ?

Contribuer, avec Frédéric Coulon et l’équipe, au développement de Bignon Lebray en faisant de la concurrence distribution une pratique de référence tant en interne qu’en externe.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier