Le secrétaire d'Etat au Logement veut améliorer le DALO

Personnes
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le ministère de l’Ecologie présente un bilan de la première année suivant la mise en place du Droit opposable au logement : 40 % des demandeurs remplissant les conditions ont trouvé un toit sous la forme d’un logement ou d’un hébergement. Cependant, le secrétaire d’Etat en charge du logement et de l’urbanisme, Benoist Apparu, souligne qu’il ne peut se satisfaire de ces résultats et qu’il va continuer à agir. Il indique que le dispositif peut être amélioré en travaillant sur toutes les situations de mal logement en amont et en rendant les procédures d’attributions de logements sociaux plus transparentes pour garantir la prise en compte des publics prioritaires. La priorité revient à la construction de logements sociaux pour donner des débouchés aux demandes. Par ailleurs, l’information du (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Grenelle du Droit 5 : Thomas Baudesson, candidat au co-bâtonnat de Paris

Grenelle du Droit 5 : Louis Degos, candidat au bâtonnat de Paris

Grenelle du Droit 5 : Besma Boumaza, vice-présidente de l'AFJE