TUE : évaluation des risques pour la santé humaine de produits phytopharmaceutiques

Environnement
Outils
TAILLE DU TEXTE

Confortant le principe de précaution, le Tribunal apporte des précisions en matière de non-renouvellement de l’approbation de substance active utilisée dans des produits phytopharmaceutiques.

Dans un arrêt du 4 octobre (affaire T-77/20), le Tribunal de l'Union européenne se prononce sur un certain nombre de questions inédites dans le domaine des produits phytopharmaceutiques. En premier lieu, sur le plan procédural, le Tribunal clarifie la notion de "conclusions" adoptées par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) au sens des règles relatives à la procédure de renouvellement de l’approbation d’une substance active. En l'espèce, l’EFSA a adopté des conclusions car elle a estimé que la substance active chlorpyriphos-méthy (CHP-méthyl) ne remplissait pas les conditions (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Lex Inside du 5 avril 2024 :

Forum des Carrières Juridiques 2024 : interview de Vanessa Bousardo, vice-bâtonnière de Paris

Forum des Carrières Juridiques 2024 : Laure Carapezzi, DRH, Osborne Clarke