Henri de Beauregard rejoint le cabinet Carlara pour développer le pôle pénal-contentieux

Nominations
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d’avocats d’affaires Carlara (Carbonnier-Lamaze-Rasle) accueille Henri de Beauregard, pénaliste, ancien secrétaire de la conférence, comme associé. Il aura notamment la charge de renforcer le pôle pénal et contentieux du cabinet aux côtés de Myriam Mayel.

Avocat au barreau de Paris, agréé près la Cour Pénale Internationale, Henri de Beauregard, 46 ans, est diplômé de l’Université Paris Panthéon Assas. Il a débuté sa carrière aux cotés des pénalistes Jean-Marc et Alexandre Varaut. Henri de Beauregard a eu à traiter de nombreux dossiers médiatisés, en droit pénal (Dossiers Beltrame, Kardashian, dossiers de légitime défense), en droit pénal des affaires (Dossiers Erika, dossier des dinars de Bahreïn) ou encore en droit pénal des élus et droit de la presse.

« Je suis particulièrement heureux d’accueillir en cabinet d’affaires un pénaliste reconnu, ancien secrétaire de la conférence, explique Edouard de Lamaze associé et cofondateur de Carlara. « Carlara renforce ainsi son pôle pénal. La tendance à la pénalisation actuelle de la société et du secteur des affaires crée un besoin de plus en plus prégnant pour les entreprises qui font appel à des cabinets comme le nôtre ».

Avocat engagé, Henri de Beauregard intervient régulièrement dans des dossiers à forts enjeux politiques et sociétaux (rétablissement des bourses au mérite, défense de la liberté de culte durant le COVID…). 

« Je me réjouis de rejoindre un cabinet qui a une histoire et une véritable identité. Carlara s’est bâti une belle légitimité dans les milieux des affaires tout en conservant l’esprit d’indépendance et le souci d’excellence propres aux structures à taille humaine » déclare Henri de Beauregard. « Cet équilibre correspond à mes aspirations : conserver ma pratique du contentieux pénal tout en élargissant mon périmètre d’intervention ».

En plus de ses activités de pénaliste, Henri de Beauregard est depuis 2018 président de la Haute autorité des Républicains et intervient régulièrement dans le débat public. Il est par ailleurs très investi dans le milieu associatif notamment à travers l’association « Barreau des rues » qu’il a cofondée, qui organise des maraudes d’Avocats auprès des personnes en précarité.


Lex Inside du 5 avril 2024 :

Forum des Carrières Juridiques 2024 : interview de Vanessa Bousardo, vice-bâtonnière de Paris

Forum des Carrières Juridiques 2024 : Laure Carapezzi, DRH, Osborne Clarke