La gouvernance est le plus grand défi au déploiement de l’IA selon le dernier rapport de DLA Piper « AI Governance : Balancing Privacy, Compliance and Commercial Value »

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

DLA Piper vient de publier son rapport intitulé « AI Governance : Balancing Policy, Compliance, and Commercial Value », qui traite de corrélation entre l'intelligence artificielle, la gouvernance et les risques. Ce rapport va au-delà du discours ambiant pour révéler comment les organisations déploient concrètement des programmes d'IA et les défis auxquels elles sont confrontées. Il partage également l'expertise de la pratique internationale Intelligence Artificielle de DLA Piper sur la manière de débloquer de manière responsable, éthique et commerciale la valeur de l'IA.

Bien que le potentiel de transformation de l'IA semble illimité, il comporte néanmoins des risques. Le rapport de DLA Piper souligne le rôle essentiel d'une bonne gouvernance afin de débloquer le potentiel de l’IA dans un paysage réglementaire fragmenté. Les préoccupations concernant l'utilisation responsable de l'IA ont augmenté parallèlement à son adoption, incitant les décideurs politiques et les régulateurs du monde entier à mettre en place des règles pour faire face aux défis sociétaux, techniques et commerciaux. Une gouvernance efficace permet d'aligner le risque et ls bénéfices, la conformité et l’intérêt commercial, ainsi que la création de valeur.

Principales conclusions du rapport :

Déploiement de l'IA :

  • 96 % des entreprises sondées ont déployé l'IA, et 72 % d’entre elles utilisent des outils et des solutions externes ;
  • Actuellement, l'IA est le plus souvent déployée pour les services aux clients (59 %) et la recherche & développement/développement de produits (57 %) ;
  • 45 % considèrent l'IA comme essentielle à la manière dont leur organisation crée de la valeur, et 41 % prévoient que leur activité principale deviendra obsolète du fait de l’IA si elles ne mettent pas en place une stratégie d’adoption.

Défis et risques liés à l'IA :

  • Pour 99 % des répondants, l'établissement et la mise en œuvre d'une bonne gouvernance, fait partie des défis prioritaires dans le déploiement de l’IA ;
  • Pour 96 % des répondants, s'assurer que les initiatives en matière d'IA respectent les directives réglementaires est un défi clé ;
  • Près de la moitié des répondants (43 %) ont interrompu, suspendu ou annulé leurs projets d'IA en raison de problèmes relatifs aux données personnelles (48 %) ou à un manque de cadre de gouvernance (37 %)

Gouvernance de l'IA :

  • La moitié des répondants (49 %) souhaitent débloquer la valeur de l'IA, en ligne avec leurs propres valeurs, et 65 % ont résilié leurs contrats avec des fournisseurs d'IA pour des raisons éthiques ;
  • Plus de la moitié des répondants excluent les équipes juridiques et de conformité de leurs processus décisionnels en matière d'IA ;
  • Plus d'un tiers (36 %) des personnes interrogées ne sont pas certaines d’être en conformité avec la législation actuelle sur l’IA, tandis que 39 % sont dans le flou quant à l'évolution de la réglementation.

Paul Allen, associé et global Co-chair de la pratique IPT chez DLA Piper, déclare : « À une époque marquée par des discours emphatiques sur l'IA, notre rapport dévoile les vérités cruciales, les défis et les opportunités qui façonnent le paysage de l'IA. L'IA est présente dans tous les secteurs, promettant un avantage concurrentiel presque illimité. Au milieu de cet engouement général, nous explorons les risques commerciaux et les préoccupations croissantes concernant l'utilisation responsable et conforme de l'IA. »

Jeanne Dauzier, associée et global Co-Chair de la pratique IA au sein du groupe IPT de DLA Piper, ajoute : « Pour débloquer le potentiel de l'IA, les organisations doivent distinguer les préoccupations réelles des risques théoriques. Notre rapport souligne le rôle essentiel d'une bonne gouvernance dans le déploiement d’une stratégie IA, afin de concilier risques et bénéfices, conformité et intérêts commerciaux, pour, in fine, créer de la valeur en accord avec les valeurs de l’organisation. »

Le rapport contient également les réflexions et recommandations stratégiques de divers associés de la pratique IA de DLA Piper sur des sujets inhérents à l’IA tels que la propriété intellectuelle, le droit du travail, les contrats avec les fournisseurs et les divergences réglementaires mondiales. Il met aussi en lumière des spécificités sectorielles.


Lex Inside du 23 avril 2024 :

Lex Inside du 18 avril 2024 :

Lex Inside du 15 avril 2024 :