UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La Paris Arbitration Week revient pour sa 3ème édition du 1 er au 5 avril 2019 !

On en parle
Outils
TAILLE DU TEXTE

L’édition 2019 de la Paris Arbitration Week (#PAW2019) sera l’occasion de réunir en avril la communauté internationale de l'arbitrage au cours d'une semaine de débats académiques et d'échanges professionnels dans une atmosphère amicale.

L’année dernière, plus de 2000 praticiens de l’arbitrage ont participé aux différents événements de la PAW2018.

Cette année, ce sont autant de participants de nationalités, horizons et profils variés qui sont attendus. Les co-hôtes de la 3ème édition de la PAW, l’ICC, l’association Paris, Place d’arbitrage, le Comité Français de l’Arbitrage (CFA) et l’Association Française d’Arbitrage (AFA) ont pour ambition d’offrir aux professionnels de l’arbitrage et aux universitaires du monde entier un forum unique d’échanges pour aborder les enjeux et évolutions de l’arbitrage international.

Le succès des deux premières éditions, l’esprit d’ouverture de la PAW et les lieux parisiens prestigieux choisis par les organisateurs ont manifestement convaincu. Près de 35 événements sont déjà prévus : débats, conférences, tables rondes mais également petits déjeuners, cocktails et soirées !

La Chambre de Commerce Internationale (ICC) ouvrira la semaine avec sa Conférence Europe. Celle-ci sera suivie du Cocktail d’Ouverture de la PAW 2019 (déjà + de 500 inscrits !) au Conseil Économique Social et Environnemental.

D’autres événements comme la Conférence annuelle de l’association Paris, Place d’Arbitrage, la cérémonie annuelle des GAR Awards de la Global Arbitration Review (GAR) et la Young Arbitration Cruise portée par les associations de jeunes arbitragistes, viendront rythmer les événements académiques organisés par les cabinets d’avocats, cabinets d’expertises, institutions, associations et les partenaires déjà nombreux. La semaine est conçue pour faciliter une participation maximale de la communauté de l’arbitrage international qui se déplace désormais des quatre coins du monde pour assister à la PAW.

Au cours du programme seront abordées des thématiques variées comme l’exécution forcée des sentences arbitrales en France, la lutte contre la corruption, l’intérêt public et l’arbitrage, l’apport de l’intelligence artificielle et de la blockchain.

L’arbitrage international est la méthode préférée des sociétés partout dans le monde pour résoudre les différends internationaux commerciaux.

Plus de 1,500 des procédures d’arbitrage sont administrées chaque année par la Cour Internationale d’Arbitrage de la Chambre de Commerce International (CCI), le leader mondial des institutions arbitrales et co-organisateur de la PAW, avec son quartier général à Paris. Le montant total en jeu dans ces procédures en 2018 est de 36,1 milliards de dollars.

Depuis la fondation de la CCI à Paris en 1923, la place de Paris a été la favorite des sociétés pour siéger leurs procédures d’arbitrage. D’autres métropoles mondiales comprenant Londres, Genève, Singapour et New York sont aussi reconnues dans ce domaine.