PacisLexis Family Law est le premier cabinet d’avocats dans le Metaverse

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d’avocats PacisLexis FamilyLaw fondé par Héloïse Kawaishi en 2020 est le premier cabinet d’avocats à posséder des bureaux dans le Metaverse. L’ambition du cabinet dédié au droit de la famille est de proposer une expérience simple et unique à ses clients.

PacisLexis Family Law se décrit comme un cabinet d'avocats innovant. Dans cette perspective, il a créé son cabinet dans le Métaverse qui pourrait permettre de développer des applications juridiques intéressantes dans le futur.

« Le web 3.0 est lié à la blockchain, les NFT, les métaverses, c’est-à-dire tout ce qui est décentralisé, redonne le pouvoir aux utilisateurs. Même si aujourd’hui nous en sommes aux balbutiements, je pense que le potentiel de développement est important dans le domaine du droit. Avec les NFT, on peut obtenir un certificat d’authenticité. Cela pourrait être utile par exemple pour les titres de propriété pour la revente et la sécurisation de l’acte. » explique Antoine Bert, Directeur technique de PacisLexis FamilyLaw

Pour le moment, l’interface développée par le cabinet fluidifie la communication aussi bien avec les clients qu’avec les collaborateurs.

« Au niveau des clients, cet outil rend l'accès à l'avocat et au droit plus facile. L'avantage de la gamification est de rendre plus simple la mise en relation. En ce qui concerne les collaborateurs du cabinet, cela maintient une vie d’équipe » précise Antoine Bert.

metaverse pacislexis

En effet, le Metaverse permet au client d’aller à la rencontre de son avocat. Il peut se déplacer au sein d’un cabinet virtuel et s’entretenir directement de manière confidentielle avec son avocat dans une salle de réunion dédiée, au moyen d’une visioconférence, avant de se diriger ensuite vers l’accueil du cabinet pour régler les formalités administratives avec le secrétariat et récupérer les documents nécessaires.

Désormais, le télétravail fait partie du quotidien des avocats. Avec le Métaverse, le cabinet souhaite que les collaborateurs ne se sentent pas isolés et puissent profiter de la vie au sein du cabinet.

metaverse2 pacis lexis

Ainsi, tous les membres du cabinet se connectent le matin sur le Metaverse et peuvent aussi bien s’isoler et se mettre en mode “ ne pas déranger” lorsqu’ils veulent être au calme pour travailler, ou bien retrouver leurs collègues pour faire une pause, pour déjeuner, pour poser une question.

Cela renforce les liens entre les collaborateurs et anime la vie du cabinet selon Antoine Bert.

Enfin, le Métaverse permet également d’accueillir les nouveaux collaborateurs et de les faire adhérer aux valeurs du cabinet.

Arnaud Dumourier (@adumourier)

L'annuaire du Monde du Droit

Ténors du Droit : Paris Place de Droit fête sa nuit du droit

Lex Inside du 13 septembre 2022 : Réseaux sociaux