UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

« Bignon Lebray est dans une phase de développement significative »

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet français indépendant Bignon Lebray poursuit sa croissance et se renouvelle avec un changement de plateforme de marque et un nouveau site internet.

Le cabinet Bignon Lebray, qui a fêté ses 35 ans l’année dernière et ses 10 ans de présence en Chine, modifie son identité visuelle (nouvelle typographie, nouvelle couleur d’accompagnement, nouveau territoire iconographique) « pour plus de convivialité, de modernité et d’efficacité ».
« C’était nécessaire afin de mieux coller à l’identité du cabinet qui a rajeuni ces dernières années. Bignon Lebray se renouvelle continuellement et nous sommes fiers du travail entrepris de refonte d’image de marque qui révèle les valeurs fortes qui nous sont chères. C’est une page qui se tourne, fidèle à notre histoire mais résolument tournée vers l’avenir », explique Jacques Goyet, Président du Directoire.

Cette évolution se traduit aussi par un nouveau discours de marque construit autour du concept de la « french technique » et porté par trois piliers :
- Technicité et l’habilité ;
- Simplicité et de proximité ;
- Engagement et la conviction.

Ce changement de plateforme de marque fait suite à plusieurs changements importants intervenus depuis 2017 : déménagement du cabinet dans le 17ème arrondissement de Paris, lancement de l’Africa Desk, l’arrivée de 8 nouveaux associés en 2019 et plus récemment, l’arrivée d’une nouvelle associée en Propriété Intellectuelle et Nouvelles technologies.

L’ambition du cabinet français, qui est « dans une phase de développement significative » et réunit désormais 80 avocats dont 31 associés, est de « poursuivre sa croissance et toujours mieux servir [ses] clients »

Arnaud Dumourier (@adumourier)