UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

White & Case développe ses activités en Afrique

Vie des cabinets
Outils
TAILLE DU TEXTE

White & Case poursuit son développement en Afrique, en particulier en Afrique subsaharienne, et accueille un nouveau counsel, Natascha Belford, ainsi que quatre collaborateurs au sein de son bureau de Johannesburg. Natascha Belford rejoint White & Case après avoir passé près de six ans au sein de la division des Investissements Bancaires de ABSA Capital (banque d’investissement sud-africaine) en qualité de juriste.

"Afin de répondre efficacement aux demandes croissantes de nos clients opérant en Afrique, nous avons décidé de poursuivre le développement de notre bureau à Johannesburg" commente Philip Stopford, associé au bureau de Londres, responsable de la zone Europe/Afrique/Moyen-Orient de White & Case. Et d’ajouter "Nos équipes de Londres, Paris, Washington DC, Pékin et Johannesburg sont également très actives en Afrique et se coordonnent régulièrement pour conseiller au mieux nos clients sur des dossiers en lien avec la région, et ce dans de nombreux domaines d’activités. L’arrivée de Josh Parbhu en 2010, associé en provenance du bureau de Londres, et l’arrivée de Natascha Belford illustrent la capacité de White & Case à renforcer, localement, son expertise en banque finance ainsi que dans les secteurs miniers et métallurgiques. " White & Case Paris a également détaché pour quelques mois au sein du bureau de Johannesburg Debora Denizot, expert en financement de projet, notamment dans le secteur minier.

White & Case intervient en Afrique depuis plus de 30 ans et fut le premier cabinet d’avocats d’affaires international à ouvrir un bureau en Afrique du Sud, à Johannesburg en 1995.