Stéphane Grynwajc (AFJE - USA & Canada) : "Aux Etats-Unis, le juriste d'entreprise est avocat, qu'il exerce en entreprise ou en cabinet"

LMD TV
Outils
TAILLE DU TEXTE

Stéphane Grynwajc, représentant AFJE Etats-Unis & Canada, indique qu’aux Etats-Unis, le juriste d’entreprise est avocat, qu’il exerce en entreprise ou en cabinet. Il précise qu’à partir du moment où il travaille en entreprise, son statut d’avocat dicte la reconnaissance et impacte les décisions, ainsi que les avis qu’il donne pour le compte de l’employeur.

Stéphane Grynwajc a obtenu la reconnaissance du legal privilege pour les juristes étrangers aux Etats-Unis et explique qu’il s’agissait historiquement d’une création jurisprudentielle et non légale, indissociable du statut de l’avocat. Il ajoute que si quelqu'un devient membre du barreau en tant qu’avocat ou en tant que juriste, la personne dispose de tous les attributs attachés au statut. Il prend notamment l’exemple du secret professionnel aux USA et précise que tout juriste est protégé en raison de ce statut.

Enfin, il rappelle qu’avant sa mise en place, les tribunaux s’inspiraient du statut du pays d’origine du juriste. Stéphane Grynwajc ajoute que s’il n’en bénéficiait pas, et notamment pas du secret professionnel dans son pays d’origine, les tribunaux américains étaient assez réfractaires à lui permettre de bénéficier de ce statut. Depuis la mise en place du legal privilege, il considère qu’il est devenu beaucoup plus facile d’en bénéficier.

L'annuaire du Monde du Droit