Notion d’"aide substantielle" dans la lutte contre le dopage

Sport
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil d’Etat définit la notion d’"aide substantielle", introduite dans le code du sport, permettant d’octroyer un sursis à exécution à la sanction infligée à un sportif.

Mme B. a été licenciée par une fédération française de sport à la suite d'un contrôle antidopage, opéré lors de sa participation, en janvier 2015, à une compétition à Paris.Celle-ci a fait l’objet d’une interdiction de participer, pendant six mois, aux manifestations sportives organisées par cette fédération et ses résultats obtenus lors de la compétition ont été annulés. L'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), saisie du dossier, a prononcé à l'encontre de Mme B., par une décision du 19 novembre 2015, une interdiction de participer à de telles compétitions pendant quatre ans.L’intéressée a (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.