UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Closd, une plateforme de gestion de projets juridiques pour les entreprises et leurs conseils

Legaltech
Outils
TAILLE DU TEXTE

Closd propose une solution de gestion d’opérations juridiques basée sur la signature électronique. L’ambition est de devenir un acteur majeur du Legal Transaction Management (LTM).

Les cabinets d’avocats sont peu équipés d’outils numériques alors même que de nombreux process pourraient être dématérialisés.
Closd veut remédier à cela et devenir l’outil de collaboration de référence pour toutes les opérations juridiques des entreprises. 

La plateforme de gestions d’opérations juridiques a été créée par deux anciens avocats d’affaires et un ingénieur (voir encadré) .
L’objectif est d'accompagner le mouvement de transformation des professions juridiques en général et du droit des affaires en particulier en permettant à ses acteurs de saisir les opportunités qu'offrent les outils numériques pour mieux valoriser leur savoir-faire et leur expertise.

closd meteor

Closd s’adresse aussi bien aux avocats d’affaires qu’aux conseils financiers, fonds d’investissement et entreprises. « Closd est une plateforme de gestion d’opérations juridiques. Cela permet de simplifier les deals. C’est une solution que l’on vend aux cabinets d’avocats mais qui est destinée à toutes les structures qui font beaucoup d’opérations juridiques comme les fonds d’investissement, les entreprises », explique Grégoire Debit, fondateur de Closd.

La solution s’appuie sur la signature électronique qui permet de sécuriser la documentation juridique et de donner force probante aux documents.

closd ipad

Closd permet aussi de réaliser des closings d’opérations juridiques. « Nous avons un module d’automatisation des closings. Cela permet de préparer le closing, dire quels seront les signataires, valider le document avant de le signer. Nous avons souhaité recréer ce qui se passe dans une réunion pendant un closing de façon dématérialisée. Tout le monde a une vue d’ensemble de ce qui doit être signé et de ce qui a été signé. Concrètement, cela fait gagner des dizaines d’heures sur des opérations juridiques », souligne Grégoire Debit.

Aujourd’hui, la société travaille avec une douzaine de cabinets d’avocats à Paris et en région. La legaltech espère compter 50 cabinets d’ici un an. Pour faire face à ses développements, Closd va prochainement lever des fonds et devrait recruter pour compter une dizaine de personnes début 2019. Les fondateurs de Closd projettent aussi se développer en Europe pour devenir un acteur européen majeur du LTM (Legal Transaction Management).

Les fondateurs

Grégoire Debit –DJCE –ESSEC –King’sCollegeLondon – Président
Ancien avocat au Barreau de Paris, spécialiste du privateequity(Gide Loyrette Nouel) et des fusions-acquisitions (Gibson Dunn).

Nathaniel Merino –Paris X – ESSEC – King’sCollegeLondon – Directeur général
Ancien avocat au Barreau de Paris, spécialiste de la régulation financière et des marchés de capitaux (Ashurst, Clifford Chance).

Bruno Thomas – Ecole Centrale d’Electronique –ESSEC – Directeur technique
Ingénieur et développeur web, ancien trader sur les marchés monétaires, spécialiste des marchés de financement (Société Générale CIB, Londres).

Arnaud Dumourier (@adumourier)