UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Qui sont les legaltech ?

Legaltech
Outils
TAILLE DU TEXTE

PC codeOpen Law lance une enquête pour mieux connaître les legaltech.

Dans le cadre de son programme 4 - Economie Numérique du Droit, Open Law a pour ambition notamment de définir une éthique commune entre la Legal Tech et les professions réglementées du droit.

Pour initier la réflexion sur ce sujet, l'association vient de lancer un questionnaire à l’attention des entreprises qui interviennent de façon directe ou indirecte sur le marché du droit - la legal tech -, pour les consulter sur les principes qui leur paraissent fondamentaux et communs à toutes les professions du droit. Il s'agit d'une  initiative transverse pour faire réfléchir ensemble tous les acteurs du droit autour des besoins du justiciable.

Les instances représentatives prennent peu à peu conscience de l'importance du rôle des legaltech pour transformer l'exercice de leur profession. Elles travaillent et réfléchissent à des solutions qui permettraient de labeliser les entreprises qui respectent les principes fondamentaux de leur profession. Open Law, par l'intermédiaire de ce questionnaire veut ainsi devancer leur besoin et leur offre une approche plus globale car inter-professionnelle.

Sur la base des réponses au questionnaire d’ici au 15 mai, et des travaux du groupe de travail dirigé par Olivier Cousi, un premier projet de charte sera présenté le 9 juin prochain. La charte sera ensuite soumise à un débat par l'intermédiaire d'une plateforme collaborative ou chacun pourra proposer des amendements et des ajustements, puis soumise et présentée directement auprès des instances représentatives des professionnels du droit.

Arnaud Dumourier (@adumourier)