UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

AFJE : trois nouveaux administrateurs

Juriste
Outils
TAILLE DU TEXTE

A l'occasion de la 49e Assemblée Générale de l'AFJE, qui a lieu le 24 janvier 2019, trois nouveaux administrateurs sont arrivés : Caroline Le Masne de Chermont, Timothé Kieffer et Bruno Massot.

Le 24 janvier dernier, Marc Mossé a succédé à Stéphanie Fougou à la tête de l'AFJE.

Le Conseil d’administration de l’AFJE a également été renouvelé grâce à l’arrivée de 3 nouveaux administrateurs : Caroline Le Masne de Chermont, Timothé Kieffer et Bruno Massot.

Caroline Le Masne de Chermont, Directrice Juridique du Groupe Vivendi

Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et d’un DEA de droit des affaires et droit économique de l’Université Panthéon Sorbonne (Paris I), Caroline Le Masne de Chermont est avocate de formation. Après avoir travaillé cinq ans au sein du cabinet d’avocats Cleary Gottlieb Steen & Hamilton à Paris, elle a intégré le Secrétariat général de Vivendi en 2007, où elle occupait le poste de Directrice Droit des sociétés/fusions & acquisitions.

Timothé Kieffer, Directeur Juridique adjoint de la SNCF Réseau

Diplômé d'un MBA de l'IEA de Marseille III et d'un Master 2 Droit des Affaires de l'Université d'Evry, Timothé obtient son CAPA en 2005, puis débute sa carrière professionnelle à la Voix du Nord en tant que juriste, exerce ensuite en tant qu'avocat pendant 3 ans et rejoint en tant que responsable juridique et conformité AXA où il exercera pendant près de 10 ans.

Bruno Massot, Directeur Juridique d'IBM France

Après quelques années d'exercice comme avocat, il a occupé divers postes au sein du groupe IBM, dans le domaine du droit social, de la négociation de contrats d'externalisation informatique et le montage de joint-ventures pour la France, la Belgique puis au niveau européen, depuis Madrid. Il anime également le groupe de travail européen qui, au sein d'IBM, s'intéresse aux aspects juridique de la Blockchain.