UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le non-respect des règles de postulation par l’avocat entraîne la nullité des actes de procédure

Avocat
Outils
TAILLE DU TEXTE

Au sens de l'article 117 du code de procédure civile une irrégularité de fond se présente comme le non-respect des règles de postulation par un avocat ayant formé une demande en nullité du commandement aux fins de saisie immobilière.

La société S. a assigné une banque créancière en annulation d'un commandement valant saisie de plusieurs biens immobiliers lui appartenant.

Le 27 octobre 2016, le tribunal de grande instance d'Avesnes-sur-Helpe sur help a déclaré la demande irrecevable.
Il a justifié sa décision aux motifs que la demande en nullité du commandement aux fins de saisie immobilière ne comportait aucune disposition qui permettait sa formation par le débiteur sans avocat.
De plus, cette dernière a été formée par voie d'assignation et de conclusions par un avocat qui ne l'a pas signé et qui n'était pas inscrit au barreau sur place.

Le 5 juillet 2018, la cour d'appel de Douai a confirmé ce jugement.
Elle a affirmé qu'il s'agit en l'espèce d'une irrégularité de fond en application de l'article 117 du code de procédure civile qui prévoit expressément que le défaut de capacité ou de pouvoir d'une personne assurant la représentation d'une partie en justice entraîne la nullité des actes de procédure.