Vidéosurveillance excessive : des établissements scolaires mis en demeure

Protection de la vie privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

La Cnil met en demeure plusieurs établissements scolaires de mettre leur système de vidéosurveillance en conformité avec le RGPD : s'il est possible de filmer les accès aux bâtiments et les espaces de circulation, un dispositif vidéo plaçant des élèves ou des salariés sous surveillance systématique et continue, dans leurs lieux de vie et de travail, est excessif.

A la suite de plaintes reçues en 2018, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a eu confirmation que dans plusieurs écoles, collèges ou lycées, des caméras de vidéosurveillance filmaient en continu des lieux de vie : cours de récréation, cantines, salles informatiques, terrains de sport, centre de documentation et d’information (CDI). Les élèves étaient ainsi placés sous une surveillance systématique (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.