Vie privée : suppositions illicites sur une relation sentimentale

Protection de la vie privée
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le site du "Figaro Madame" est condamné pour avoir diffusé un article portant sur "des suppositions illicites sur la relation sentimentale" prêtée à une célébrité, en dehors de toute déclaration de sa part, et complété par un lien hypertexte donnant accès à dix photographies hébergés par le "Daily Mail" la représentant avec sa supposée nouvelle petite amie.

Le magazine "Figaro Madame" a publié en page d'ouverture de son site internet un article intitulé "M. X. et Mme Y. 'paparazzés' à Rome", évoquant le séjour passé par les intéressés dans la capitale italienne, se poursuivant dans la rubrique "People" avec la légende "La romance naissante entre M. X. et Mme Y. a fait les beaux jours des médias internationaux".L’article était complété d’un hypertexte redirigeant sur le site internet du (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.