UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Mesures conciliant emploi et qualité de vie dans le cadre de la réduction des prestations de travail

Actualités
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil des ministres belge a approuvé un projet d'arrêté royal qui exécute une série de mesures visant à concilier l'emploi et la qualité de vie concernant le système du crédit-temps, la diminution de carrière et la réduction des prestations de travail à mi-temps.

Le 22 février 2019, le Conseil des ministres belge a approuvé le "Projet d'arrêté royal modifiant l’arrêté royal du 12 décembre 2001 pris en exécution du chapitre IV de la loi du 10 août 2001 relative à la conciliation entre l'emploi et la qualité de vie concernant le système du crédit-temps, la diminution de carrière et la réduction des prestations de travail à mi-temps".

Ce projet vise à :
- étendre la notion de handicap afin d’aligner le droit aux allocations en matière de crédit-temps sur le droit au congé ;
- renforcer la majoration des allocations octroyées aux travailleurs isolés pour les congés pour soins à leurs enfants ;
- aligner les allocations des travailleurs âgés de 50 ans et plus qui prennent un congé thématique pour soins, sur celles des travailleurs âgés de moins de 50 ans

Le projet répond ainsi à deux avis du Conseil national du travail.

Le projet est transmis pour avis au Conseil d'Etat.