Une révocation de sursis attentatoire aux droits de la défense

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

Doit être censuré l'arrêt d'appel ordonnant la révocation d'une mesure de sursis alors que l'audience s'est tenue hors la présence du condamné et de son avocat, ce dernier n'ayant pas été convoqué.

Un homme a été condamné à six mois d'emprisonnement avec sursis et mise à l'épreuve pendant dix-huit mois des chefs de violence aggravée et infraction à la législation sur les armes.Des rapports d'incidents ont mis en évidence que l'intéressé ne respectait pas les obligations qui lui avaient été notifiées.Après débat contradictoire tenu en présence du condamné et de son avocat, le juge de l'application des peines a ordonné la révocation totale de la mesure de sursis avec mise à l'épreuve. La cour d'appel de Bastia a confirmé le jugement ayant révoqué cette mesure. Dans un arrêt rendu le 5 (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne