UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Nuno de Ayala Boaventura, Associé, Steering legal : « Notre plus-value se situe dans notre expérience internationale et notre grande pratique d'opérations entre cultures différentes »

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

nuno deayala boaventuraNuno de Ayala Boaventura, associé du cabinet Steering Legal, a été interviewé sur l’ouverture de 3 nouveaux bureaux au Brésil.

Pourquoi ouvrez-vous des bureaux au Brésil ?

Nos projets d'ouverture de bureaux au Brésil ont été motivés par notre détermination d'être en phase avec le contexte économique social actuel et de répondre aux besoins d'expansion de nos clients sur les marchés internationaux, notamment dans les zones à haut potentiel de développement. Le Brésil est la 8ème puissance mondiale (juste derrière la France) et, malgré les turbulences économiques causées par les scandales politiques de ces dernières années, tous les indicateurs économiques sont à nouveau au vert. Nous constatons d'ailleurs une hausse des investissements étrangers sur place et un regain d'activité important de la part des acteurs économiques locaux. Le Brésil est un pays et une zone que nous connaissons bien pour y avoir travaillé depuis de nombreuses années, non seulement avec des sociétés françaises que nous accompagnons dans le cadre de leur implantation au Brésil, mais également avec des sociétés brésiliennes que nous assistons dans leurs projets de croissance en dehors du Brésil. C'est ainsi dans le cadre de dossiers complexes à forte valeur ajoutée que nous avons rencontré nos associés de GMT. Nous partageons la même vision du service qui doit être rendu à nos clients pour lesquels nous sommes un vrai partenaire, et non pas uniquement un prestataire. Ce partenariat stratégique permet donc à Steering Legal de renforcer sa présence sur place afin de pouvoir accompagner toujours plus efficacement nos clients et de répondre à leurs besoins.

Comment voyez-vous le développement de ces bureaux ?

Notre premier axe de développement est, bien évidemment, de poursuivre des opérations transfrontalières. Toutefois, une fois les clients implantés sur ces nouveaux marchés, l'idée est de les accompagner au quotidien, ce qui passe nécessairement par une forte présence locale. Nous envisageons aussi de communiquer sur notre track-record, qui représente toujours pour les clients le gage de connaissances solides des marchés locaux sur lesquels nous intervenons. Enfin, au-delà du marché brésilien, ces nouveaux bureaux marquent l’étape d’une réelle opportunité d'expansion sur toute l'Amérique Latine, qui s'impose aujourd’hui de plus en plus comme une zone clé de l'économie mondiale, après l'Asie.

Quelle est votre plus-value sur le marché brésilien ?

Au-delà de notre expérience des marchés sur lesquels nous opérons et sommes implantés, notre plus-value se situe dans notre expérience internationale et notre grande pratique d'opérations entre cultures différentes. Notre connaissance des cultures brésiliennes et européennes nous permet ainsi d'aider nos clients à décrypter les codes locaux et d'adopter une présentation plus adaptée de leurs arguments à leurs interlocuteurs étrangers dans le cadre de négociations parfois complexes.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)