UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Pierre Roux, Associé, Ashurst

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

pierre rouxInterview de Pierre Roux, nouvel associé du cabinet Ashurst.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Ashurst ?

Ashurst est un cabinet que je connais bien pour y avoir passé près de 10 ans. Ashurst allie les avantages d'une grande structure internationale et d'une culture collaborative et entrepreneuriale. Lorsque les associés d'Ashurst m'ont proposé de les rejoindre en tant qu'associé pour renforcer et redévelopper l'activité financement du bureau de Paris, j'ai naturellement accepté de relever le défi.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

J'ai commencé en tant que stagiaire au sein de l'équipe Finance du bureau de Paris d'Ashurst en juillet 2003 où je suis devenu collaborateur en mars 2004. Je suis parti durant un an au bureau de Londres d'Ashurst en 2010. J'ai ensuite choisi d'élargir mes compétences en rejoignant le bureau de Paris de Linklaters en tant que collaborateur senior, pour finalement revenir chez Ashurst près de 4 ans après en qualité d'associé.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

Au cours de ma carrière, j'ai pu côtoyer de brillants avocats qui m'ont accordé leur confiance tant chez Ashurst que chez Linklaters. Je leur en suis très reconnaissant.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

Un des meilleurs souvenirs fut mon séjour au sein du bureau londonien d'Ashurst où j'ai pu découvrir l'exceptionnel dynamisme du marché anglais et la capacité d'Ashurst à mobiliser des équipes pluridisciplinaires complètement intégrées et d'un niveau de compétence équivalente dans le monde entier.

Quels sont vos domaines de compétences ?

Je suis spécialisé dans les financements d'opérations de LBO. J'interviens également en financement immobilier, financement de projets, financement corporate et en restructurations de dette pour le compte de prêteurs, d'emprunteurs et de sponsors, en France et à l'international.

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d'activité ?

La désintermédiation des financements avec notamment la montée en puissance des fonds de dette est un phénomène marquant de ces derniers mois. La présence de financements obligataires de type high yield de droit américain aux côtés de la dette bancaire sur les opérations dites large cap est également fréquente. Enfin, en particulier influencées par le marché américain, les termes des contrats de crédits sont de plus en plus favorables aux emprunteurs.

Qui conseillez-vous ?

Je conseille aussi bien des établissements de crédit que des fonds d'investissements tant français qu'anglo-saxon sur les divers aspects de leurs opérations de financements internationaux.

Quels sont vos objectifs pour ce cabinet ?

Mon principal objectif est de permettre à l'équipe Finance du bureau de Paris d'Ashurst de rester une équipe de premier plan. Grâce aux synergies du réseau Ashurst et à l'étroite collaboration existante avec les autres équipes du bureau de Paris, nous offrons à nos clients une gamme complète et performante de services.

Propos recueillis par Arnaud Dumourier (@adumourier)