UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Jean-François Mercadier, Associé, Heenan Blaikie

Interviews
Outils
TAILLE DU TEXTE

Jean-François Mercadier - Avocat - Heenan BlaikieLe Monde du Droit a rencontré Jean-François Mercadier, Associé de Heenan Blaikie à l'occasion de la création du bureau parisien du cabinet d'avocats canadien.

Pouvez-nous présenter votre cabinet ?

Heenan Blaikie est l’un des plus importants cabinets d’avocats au Canada. Créé à Montréal en 1973, il connaît une croissance soutenue depuis quatre décennies et compte aujourd‘hui plus de 550 avocats et professionnels exerçant dans les quatre plus grandes provinces canadiennes: le Québec, l’Ontario, la Colombie-Britannique et l’Alberta. 
Le cabinet est également très présent au plan international. Depuis 2009, il possède un bureau de représentation à Singapour, au cœur du marché asiatique. Avec le renforcement de sa pratique à Paris en janvier 2011, Heenan Blaikie s'implante sur le marché des cabinets d’affaires internationaux établis en France.

La présence au sein du cabinet de personnalités politiques et juridiques de premier plan a contribué au développement de Heenan Blaikie tant au Canada qu’à l’étranger. Ainsi, l’ancien premier ministre du Canada, Monsieur Jean Chrétien, a toujours entretenu des relations cordiales étroites non seulement avec les  chefs de gouvernements et les chefs d’État de nombreux pays (dont la France et plusieurs pays africains) mais aussi avec des organisations internationales impliquées dans le financement de projets et l’aide au développement. Pierre Marc Johnson, ancien premier ministre du Québec, intervient également, entre autres, en tant que négociateur en chef du Québec dans les pourparlers visant à la signature d’un accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne.

Les avocats du cabinet conseillent aussi bien les plus grandes sociétés canadiennes que des sociétés régionales de taille intermédiaire ainsi que des entités publiques et des agences gouvernementales, au Canada et à l’international. Ils conseillent également de nombreuses sociétés étrangères de même que de grands groupes multinationaux, dans leurs opérations et leur développement au Canada et à l’étranger. Heenan Blaikie offre à ses clients des services juridiques dans de nombreux domaines, plus particulièrement en droit des affaires, en droit du travail, en contentieux, en droit fiscal, en droit de la propriété intellectuelle et en droit du divertissement. 

Pourquoi avoir décidé de créer un bureau parisien ? 

Face à la mondialisation croissante des activités des grands groupes industriels, à l’importance prise par le système bancaire canadien dans le financement de la croissance mondiale, en particulier dans les pays émergents, et au rôle de premier plan occupé par le Canada ainsi qu'un certain nombre d’États francophones dans le domaine des ressources naturelles et de l’énergie, Heenan Blaikie a souhaité se rapprocher d’une équipe d’avocats français pour développer une plateforme de services juridiques de haut niveau, basée à Paris, ayant vocation à servir sa clientèle non seulement en France et ailleurs en Europe mais plus largement dans les pays dotés d’un système juridique francophone d’inspiration civiliste, notamment en Afrique.   

De son côté, l’équipe d’avocats français souhaitait se rapprocher d’un cabinet intervenant de manière significative dans les secteurs de la santé, des technologies, de l’environnement et des ressources naturelles. Ce cabinet devait aussi bénéficier d’une importante expérience à l’international avec une capacité d’intervention aussi bien dans les pays dotés d’un système juridique de common law que dans les pays de tradition civiliste. Heenan Blaikie présentant toutes ces qualités, c’est ainsi qu’a été créé à Paris le 1er janvier 2011 Heenan Blaikie AARPI .

Combien y-a-t-il de personnes dans ce cabinet ?

Le  bureau de Paris compte six associés, dont le managing partner, Jean-François Mercadier, spécialiste des transactions internationales, Pascale Gallien, spécialisée en private equity et venture-capital, particulièrement dans les domaines des biotechnologies et de la santé, Anne-Sylvie Vassenaix-Paxton spécialisée en opérations de haut de bilan incluant le opérations de fusions-acquisitions et les joint ventures en matière industrielle et immobilière ainsi que les opérations de restructuration, Alexander Brabant spécialiste du contentieux et de l'arbitrage international, Karen Leclerc spécialisée en contentieux commercial et immobilier ainsi qu'en procédures collectives et Ali Boroumand, qui conseille une clientèle industrielle dans le cadre d’opérations de privatisation ainsi que de joint-ventures dans le secteur des ressources naturelles en Afrique et dans le Maghreb.
L’équipe est complétée par dix collaborateurs, tous issus de Norton Rose, et compte 25 personnes au total avec le personnel administratif.

Quels sont les enjeux pour votre cabinet ?

L’un de nos principaux objectifs est de développer les complémentarités entre les équipes canadiennes et françaises du cabinet, en offrant un conseil intégré à nos clients couvrant le conseil stratégique en amont, notamment au niveau politique et gouvernemental, la structuration juridique et fiscale des projets, la négociation de la documentation contractuelle et le règlement des différends.
Heenan Blaikie Paris vise à devenir au sein du cabinet sa plateforme de développement en Europe, y compris en Europe Centrale, et en Afrique francophone.