Norton Rose Fulbright et Henry Davis York se rapprochent en Australie

Publié le 16 June 2017

Norton Rose Fulbright, cabinet d’avocats d’affaires international, et le cabinet australien Henry Davis York, ont annoncé leur intention de se rapprocher en vue de devenir l’un des cabinets d'avocats les plus influents et les plus dynamiques d’Australie. La proposition de rapprochement a été approuvée par une large majorité des associés des deux cabinets. Les deux cabinets travaillent désormais à la concrétisation de cette union avec pour ambition l’intégration de leurs activités d’ici la fin de l’année.

Alors que le secteur est en pleine mutation, ce projet de rapprochement permettra d’offrir aux clients des deux cabinets une offre élargie et renforcée grâce à des synergies existantes entre Norton Rose Fulbright et Henry Davis York. Cela sera particulièrement vrai dans certains secteurs majeurs tels que les institutions financières, le secteur public et les infrastructures, dans lesquels Norton Rose Fulbright et Henry Davis York disposent d'équipes établies et particulièrement réputées.

Un accompagnement spécifique sera notamment proposé aux entreprises et aux clients au secteur public concernant leur appréhension des risques inhérents et potentiels liés à leurs activités. Une équipe spécialisée en gestion des risques et en droit réglementaire sera mise en place pour gérer cette activité en pleine expansion.

Ce rapprochement permettra également aux avocats des deux cabinets de collaborer sur des dossiers de tout premier plan au niveau local, régional et mondial.

Peter Martyr, directeur général de Norton Rose Fulbright, commente :

« Nos activités à l’international connaissent en ce moment un dynamisme extraordinaire. Le projet de rapprochement avec Henry Davis York en Australie intervient alors que nous nous associons avec le cabinet new-yorkais de premier plan Chadbourne & Parke, et que nous poursuivons l’intégration des activités de nos collègues du cabinet Bull Housser à Vancouver.

« L’association avec Henry Davis York nous permettra d'atteindre la taille critique nécessaire en Australie pour tirer pleinement profit des démarches que nous avons entreprises au niveau international, visant à moderniser nos activités. Cette nouvelle union permettra à davantage de nos clients de profiter de cette transformation. »

Wayne Spanner, dirigeant de Norton Rose Fulbright en Australie :

« Nous sommes très admiratifs de la façon dont Henry Davis York gère ses activités et nous ne pouvions espérer mieux que ce projet de rapprochement entre nos cabinets.

La complémentarité de nos offres de services alliée à notre expertise de pointe dans des secteurs majeurs nous rendront incontournables auprès des entreprises publiques et privées, non seulement en Australie, mais aussi Asie-Pacifique et au-delà.

« Nous avions déjà une longueur d’avance à l’époque de notre rapprochement avec Norton Rose en 2010. Nous constatons que le marché des cabinets d'avocats australiens est mûr pour la prochaine phase de consolidation et nous sommes convaincus que cette union nous conférera l’avantage de la précocité qui renforcera considérablement notre image de marque et notre empreinte sur le marché. »

Michael Greene, dirigeant d’Henry Davis York, ajoute :

« Les associés et moi-même nous demandons depuis un moment comment transformer un cabinet d'avocats australien solide et respecté pour lui donner un nouvel élan pour l’avenir. Après consultation de nos clients, nous avons estimé qu'il était temps de penser à unir nos forces à l’un des plus grands cabinets internationaux, afin de les faire bénéficier d’un niveau de services et d’expertise de marché encore plus important. »

Les deux cabinets vont désormais se mettre à pied d'œuvre lancer officiellement leur rapprochement dans le courant de l’année. Une fois ce lancement opéré, ils exerceront sous le nom de Norton Rose Fulbright.

Accès cabinets

Se souvenir de moi