UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Le big data, nouvel enjeu des directions juridiques

Etudes et Documents
Outils
TAILLE DU TEXTE

donneeSelon l'étude réalisée par Eight Advisory, près de 57% des directeurs juridiques estiment que le Big Data leur sera utile en matière de rupture de contrat et 53% en matière de concurrence déloyale. La gestion des mégadonnées apparaît comme une nouvelle opportunité.

A l’occasion de la 6ème édition des Débats du Cercle Montesquieu, Eight Advisory a dévoilé les résultats de son étude intitulée "Stratégie contentieuse : quel est l’apport du Digital et du Big Data pour les directions juridiques ?".

Réalisée en direct auprès de 75 directeurs juridiques, provenant de tailles et secteurs d’activités variés, cette enquête révèle que près de 2/3 des sondés ont déjà fait face à un contentieux qui aurait pu être évité grâce à une meilleure gestion de l’information existante, et que près d’1/3 d’entre eux estime manquer d’informations pour la gestion de leurs contentieux.

Le Big Data permettra de recentrer la valeur ajoutée des directions juridiques sur la stratégie des contentieux

Aussi à l’heure où, près de 57% des directeurs juridiques estiment que le Big Data leur sera utile en matière de rupture de contrat et 53% en matière de concurrence déloyale, la gestion des mégadonnées se présente comme une véritable opportunité à laquelle chacun semble se préparer plus ou moins rapidement d’autant plus que les possibilités du big Data ne sont pas encore toutes envisagées. Ainsi, seulement 19% des répondants estiment que le big data peut-être utile dans le cadre de
contentieux en difficulté alors même que Baker & Hostetler (cabinet d’avocats américain) a choisi d’avoir recours à l’intelligence artificielle d’IBM "Ross", pour traiter ces dossiers d’entreprises en difficulté.

 "Le Big Data permettra ainsi de recentrer la valeur ajoutée des directions juridiques sur la stratégie des contentieux. Cette révolution digitale représente donc une formidable opportunité à saisir pour nos métiers du conseil financier en support des contentieux", explique Céline Leroy, Associée Litigation du cabinet Eight Advisory,

Si le digital est désormais un enjeur majeur pour les directions juridiques bien souvent le sujet reste au stade de la réflexion. De la réflexion à la mise en œuvre, à quand le grand saut des directions juridiques ? Difficile de le prédire, d’autant plus que l’enquête souligne l’inquiétude des Directeurs Juridiques. En effet,  les directeurs juridiques qui se disent "préoccupés", pour 61% d’entre eux, par les enjeux du droit à la conservation de l’information et, pour 27% par les enjeux du piratage et de hacking.

Pour pérenniser cette étude de l’impact du Big Data et du digital sur la stratégie contentieuse, Eight Advisory a annoncé le lancement de "8ALitigationLab",  observatoire des pratiques qui a pour objectif  d’analyser et d’anticiper les implications du digital sur les contentieux, les arbitrages et autres modes alternatifs de résolution de litige.
Dans cette perspective, Eight Advisory met en place des collaborations "R&D" avec les legaltech françaises et européennes dont l’objectif est de travailler sur les enjeux à venir, les outils de modélisation, l’évolution de la technologie appliquée aux contentieux, les modèles prédictifs et d’évaluation de préjudice et tous les apports du Big data pour les mois et années à venir.

Arnaud Dumourier (@adumourier)