UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Skadden conseille le groupe Axian

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Skadden conseille le groupe Axian dans le cadre de la privatisation du groupe Togocom.

Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom LLP a conseillé le groupe Axian dans le cadre de la privatisation de Togocom, premier opérateur de télécommunications de la République togolaise.

A la suite d'une procédure d'appel d'offres lancée en 2018, le gouvernement togolais a retenu l'offre du consortium constitué par Axian et son partenaire Emerging Capital Partners (ECP), fonds de capital investissement panafricain, qui valorise le groupe Togocom à plus de 320 millions d'euros.

Axian est le premier opérateur de télécommunications de l'Océan Indien, à commencer par Madagascar où il a réussi la transformation de l'opérateur historique Telma en leader du secteur. Au travers de son partenariat avec Xavier Niel il opère notamment à la Réunion, à Mayotte et aux Comores, ainsi que, plus récemment au Sénégal, où il a racheté la filiale de Millicom l’année dernière.

L'ouverture de 51% capital de Togocom témoigne de l'ambition du Togo d'être le marché télécoms de référence dans la région, en étant le premier pays 100% fibre optique de la région et le premier pays à lancer la 5G, et permet à Axian de consolider sa présence en Afrique de l'Ouest.

L'équipe de Skadden était composée d'Arash Attar-Rezvani et Pascal Bine (associés), Patrick Dupuis, Jacek Urban et Mariam Kouanda, pour les aspects corporate et financement.

Le cabinet White & Case a conseillé ECP, avec Franck De Vita (associé) et Agathe Delalande en corporate.

Le cabinet Gide Loyrette Nouel a conseillé la Société Générale, banque de financement du consortium, avec Eric Cartier-Millon (associé), Eric Bolis et Margaux Allilaire.

Le cabinet Jones Day a conseillé la République togolaise, avec Rémy Fekete (associé) et David Guitton en Activités réglementées/TMT, et Gaël Saint-Olive (associé) en fusions & acquisitions.