Doctrine lance un nouvel outil permettant d'identifier toutes les sources juridiques contenues dans des conclusions

Legaltech
Outils
TAILLE DU TEXTE

Grace à son intelligence artificielle, la legaltech peut identifier toutes les sources de droit citées dans des conclusions, et économiser ainsi des heures de recherche.

La legaltech présente cette innovation comme étant unique en Europe. Son nouvel outil baptisé Document Analyzer détecte les sources juridiques citées dans un document juridique et les rend instantanément cliquables pour en consulter le contenu. Dans le cadre d’un contentieux, le raisonnement juridique de la partie adverse devient alors facilement accessible et permet de vérifier de manière instantanée l’applicabilité et l’interprétation faite des sources citées.

La promesse est de faire économiser de nombreuses heures de recherche aux cabinets d'avocats et aux directions juridiques.
Comment cela fonctionne ?  « L'utilisateur glisse un document juridique sur Doctrine. Automatiquement, l'intelligence artificielle de la plateforme reconnaît toutes les sources de droit qui y sont citées et propose des liens vers ces documents  », explique Guillaume Carrère, Directeur général de Doctrine.

L'outil permet aussi de comprendre l'interprétation des sources produites par la partie adverse afin de vérifier non seulement la solidité de l'argumentaire de cette partie (références, revirements de jurisprudence, décisions similaires, erreurs de citations, décisions commentées...) mais aussi de ses propres écritures, et d'alerter l'utilisateur dès qu'il y a une évolution - évolution jurisprudentielle par exemple - sur les éléments cités. 

En quelques semaines de tests auprès de ses utilisateurs, la legaltech dénombre déjà plus de 2.500 documents chargés sur sa plateforme par près d'une centaine de clients, principalement des cabinets d'avocats. 

Arnaud Dumourier (@adumourier)

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.