Heures supplémentaires comptabilisées par pointage informatique

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lorsque les heures supplémentaires sont comptabilisées par un logiciel de pointage, l’employeur, informé des heures de travail effectuées, donne son accord au moins implicite à leur réalisation. Ces heures doivent alors être rémunérées.

Un salarié a saisi la juridiction prud'homale de demandes en paiement d'heures supplémentaires et d'une prime de tutorat. La cour d'appel d'Aix-en-Provence a fait droit à sa demande et a condamné l'employeur à payer diverses sommes à titre de rappel d'heures supplémentaires pour une certaine période. Elle a retenu que ces heures avaient été réalisées avec l'accord au moins implicite de l'employeur compte tenu de la priorité absolue au client accordée par celui-ci. La Cour de cassation, par un arrêt du 8 juillet 2020 (pourvoi n° 18-23.366), rejette (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.