UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Simultanéité d’un accident de travail et de la rupture de la période d'essai

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

Lorsqu’un accident du travail intervient en même temps que la rupture de la période d'essai par l'employeur, celle-ci peut être régulière tant qu’il n’est pas établi que l’employeur avait connaissance de cet accident.

Un employeur met fin à la période d’essai d’un salarié par courrier recommandé le même jour où celui-ci est victime d’un accident de travail. L’employeur l’a dispensé d’exécuter le délai de prévenance. Le salarié a saisi le Conseil de prud’hommes. Le 18 juin 2019, la cour d’appel de Paris a jugé que la rupture de la période d’essai était régulière au visa de l’article L. 1226-9 du code de travail. Elle a relevé que l’employeur avait envoyé la lettre mettant fin à la période d’essai avant de recevoir un SMS le prévenant de l’accident de travail de son (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne