Cybersécurité : quelle coopération entre les pays de l'UE ?

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Les États membres de l’UE, l’Agence de l’UE pour la cybersécurité (ENISA) et la Commission européenne se sont réunis le 29 septembre 2020 pour évaluer leurs capacités de coopération et leur résilience face aux crises de cybersécurité.

Les pays de l’UE testent leur capacité à coopérer en cas de cyberattaques. Des procédures opérationnelles appropriées sont élaborées dans le cadre du groupe de coopération SRI, sous la direction de la France et de l’Italie, et visent à mieux coordonner les échanges d’informations et la réaction aux incidents entre les autorités de l’UE chargées de la cybersécurité. En outre, les États membres, avec le soutien de l’ENISA, ont lancé aujourd’hui le réseau d’organismes de liaison en cas de crise informatique (CyCLONe), destiné à faciliter la coopération en cas d’incidents informatiques perturbateurs.

« Le nouveau réseau d’organismes de liaison en cas de crise informatique témoigne une fois de plus d’une excellente coopération entre les États membres et les institutions de l’UE pour garantir la cybersécurité de nos réseaux et de nos systèmes critiques. La cybersécurité est une responsabilité collective et nous devrions travailler ensemble à l'élaboration et à la mise en œuvre de plans d’intervention d’urgence rapide, par exemple en cas d’incident ou de crise informatique de grande ampleur.» a indiqué Thierry Breton, commissaire au marché intérieur, a déclaré ce qui suit à ce propos: 

Le réseau CyCLONe assurera une circulation plus efficace des informations entre les différentes structures chargées de la cybersécurité dans les États membres et permettra de mieux coordonner les stratégies de réponse nationales ainsi que les analyses d’impact. En outre, l’exercice organisé aujourd’hui fait suite à la recommandation de la Commission sur la réponse concertée à apporter à tous les niveaux pertinents en cas de crises et d'incidents majeurs liés à la cybersécurité (schéma directeur) adoptée en 2017.

« Les cybercrises ignorent les frontières. L’Agence de l’UE pour la cybersécurité est déterminée à soutenir l’Union dans sa réaction aux cyberincidents. Les agences nationales de cybersécurité doivent impérativement travailler ensemble pour coordonner la prise de décision à tous les niveaux. Le réseau CyCLONe fournit ce chaînon manquant.» a indiqué Juhan Lepassaar, directeur exécutif de l’ENISA.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.