UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Herbert Smith Freehills accompagne un consortium bancaire international mené par Natixis et Société Générale

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d'avocats d'affaires international Herbert Smith Freehills a accompagné un consortium bancaire international, mené par Natixis et Société Générale, dans le cadre du financement d'acquisition du centre de recherche d'Opel par Segula Technologies, groupe d’ingénierie français. La transaction a été clôturée le 30 août 2019.

herbertsmithfreehillsLe consortium bancaire comprend des institutions de premier plan en France, en Espagne, en Allemagne, au Luxembourg, au Brésil et en Chine. La Société Générale a agi en tant qu'agent des sûretés.

Segula Technologies reprend environ 700 employés ainsi que les bâtiments, les centres de tests et d’équipements de production d'Opel à Rüsselsheim visant à créer un Campus d’ingénierie européen en Allemagne. Présent dans 30 pays, fort de ses 140 implantations dans le monde, et de ses 12000 collaborateurs, Segula Technologies opère dans tous les grands secteurs industriels : automobile, aéronautique, énergie, ferroviaire, naval, pharmacie et pétrochimie.

Herbert Smith Freehills a conseillé le consortium bancaire sur le volet financement avec une équipe, en France, composée d' Eric Fiszelson, associé, assisté de Cécile Alet et Pierre Mathé, collaborateurs, en Allemagne, l'équipe était composée de Kai Liebrich, associé, Katja Lehr, Counsel, à Francfort ; et de Christian Johnen, collaborateur senior, à Düsseldorf, sur les aspects corporate/ M&A.