Le monde du droit

Jeudi 27 avril 2017

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : Nominations Norton Rose Fulbright : Christine Ezcutari nommée au Conseil Supérieur de la Marine Marchande

Norton Rose Fulbright : Christine Ezcutari nommée au Conseil Supérieur de la Marine Marchande

Envoyer Imprimer PDF

Christine EzcutariChristine Ezcutari,  associée de Norton Rose Fulbright, est nommée au Conseil Supérieur de la Marine Marchande.

nortonrosefulbright

Christine Ezcutari, associée en charge de la pratique financement maritime au sein du bureau parisien du cabinet d’affaires Norton Rose Fulbright, a été nommée au Conseil Supérieur de la Marine Marchande (CSMM) en qualité de membre qualifié.

Le CSMM est une instance de concertation, de débat et de dialogue créée en 1896, il est obligatoirement consulté sur les projets de loi et de décret relatifs à la marine marchande ou aux ports maritimes. Il est composé de 39 membres nommés pour trois ans, issus des secteurs public, privé et universitaire. Le Conseil a récemment travaillé sur des thèmes variés tels que la sécurité des navires, le contrôle des travailleurs clandestins, les modes de financement des investissements ou le développement de l’emploi maritime.

Membre du bureau parisien de Norton Rose Fulbright depuis 1997, Christine Ezcutari figure depuis de nombreuses années aux meilleures places des classements des juridiques internationaux tels que Chambers et Legal 500 en qualité d’avocate exerçant dans le secteur du financement maritime et, plus généralement, en droit bancaire et financements. Elle y est décrite comme un « avocat très organisé, fiable, qui sait mettre en valeur les points importants » et une « personnalité incontournable du marché et de ses acteurs » (Chambers Europe, France 2016). Christine a été reconnue comme l’une des femmes leader en droit des affaires dans le monde par Expert Guide en 2012 et 2014 et nommée avocat de l’année dans le secteur du transport en France par Best Lawyers dans son édition 2014-2015.

En 2015, Christine Ezcutari avait été nommée, sur proposition du ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, au grade de chevalier de l’ordre national du Mérite pour ses services rendus à la nation en tant qu’avocate spécialisée en financements pour les secteurs maritime et ferroviaire.

.