Le monde du droit

Dimanche 26 mars 2017

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : Home

"Tout cela pointe vers un paysage post-Brexit ressemblant beaucoup à l'actuel, même si les règles juridiques sont différentes"

{cmp_start...

"Tout cela pointe vers un paysage post-Brexit ressemblant beaucoup à l'actuel, même si les règles...

{cmp_end}
Palmarès des Avocats 2017 : cérémonie de remise des prix

Palmarès des Avocats 2017 : cérémonie de remise des prix

{cmp_start...

La cérémonie de remise des prix de la 5ème édition du Palmarès des Avocats se déroulera ce soir au...

{cmp_end}
La réforme de la procédure d’inaptitude

La réforme de la procédure d’inaptitude

{cmp_start...

Julie De Oliveira, Avocat Associée,  Péchenard & Associés et Laure Guilmet, Avocat à la...

{cmp_end}

"Nous souhaitons réunir la communauté de l’arbitrage international celle qui est établie à Paris et nos amis européens"

{cmp_start...

Associée au cabinet August Debouzy, Marie Danis, membre du conseil d’administration de Paris, Place...

{cmp_end}
Refus de réinscription d’un avocat au tableau

Refus de réinscription d’un avocat au tableau

{cmp_start...

Un avocat qui ne justifie ni s'être acquitté de son passif professionnel ni avoir satisfait depuis...

{cmp_end}

Des avocats demandent la protection du secret professionnel

Envoyer Imprimer PDF

Eric Dupond-MorettiMaîtres Témime, Haïk et Dupond-Moretti ont lancé une pétition pour demander au président de la République et à la garde des Sceaux de protéger le secret professionnel.

Trois celèbres avocats pénalistes, Maîtres Témime, Haïk et Dupond-Moretti, ont décidé de lancer, mercredi 12 novembre 2014,  une pétition nationale pour demander au président de la République et à la garde des Sceaux de protéger le secret professionnel.
Cette initiative fait s
uite à la perquisition effectuée la semaine dernière au cabinet lillois de l'ancien bâtonnier d'Amiens, Hubert Delarue.
Les avocats dénoncent "les méthodes ahurissantes et scandaleuses de certains juges" (Le Figaro).

Pour l'avocat Eric Dupond-Moretti, invité de BFMTV et RMC, jeudi 13 novembre 2014, "c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase (...) Il y a une escouade de juges anti-avocats dans ce pays (...) Ce n'est pas tous les magistrats (...) mais aujourd'hui un juge peut perquisitionner chez un avocat sans qu'il soit soupçonné de quoi que ce soit, ça doit cesser".

Pierre-Olivier Sur, bâtonnier de Paris souhaite qu’il soit mis fin à "cette situation détestable, qu’il dénonce depuis de longs mois" et réaffirme "l’urgence qu’il y a à intervenir pour mettre un terme aux atteintes intolérables portées au secret professionnel, seul garant des libertés individuelles".
C’est la raison pour laquelle le bâtonnier de Paris a également signé la pétition diffusée par ses confrères pénalistes.