Le monde du droit

Jeudi 30 juin 2016

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : Home
Du nom à la marque : enjeux et stratégies pour les cabinets d’avocats (Interview de Marie-Laure Fraux, Harry Communication)

Du nom à la marque : enjeux et stratégies pour les cabinets d’avocats (Interview de Marie-Laure Fraux, Harry Communication)

{cmp_start...

La confusion entre marque, nom commercial ou raison sociale... très fréquente ; or la différence entre les deux est bien réelle. Un nom avec une...

{cmp_end}
Interdiction temporaire d'exercice d'un avocat pour manquement aux principes essentiels de la profession

Interdiction temporaire d'exercice d'un avocat pour manquement aux principes essentiels de la profession

{cmp_start...

Le 26 mai 2016, la cour d’appel de Paris a confirmé la condamnation d’un avocat par la formation de...

{cmp_end}
Microsoft et LinkedIn : une union bénie des dieux

Microsoft et LinkedIn : une union bénie des dieux

{cmp_start...

Dans sa plus grande acquisition jamais effectuée, Microsoft a annoncé, la semaine dernière, qu'’il...

{cmp_end}
Brexit : what’s next ?

Brexit : what’s next ?

{cmp_start...

Commentaire de Bernard Geneste, Associé, CMS Bureau Francis Lefebvre après le vote du Royaume-Uni...

{cmp_end}

Remboursement par le notaire des frais de diagnostics immobiliers

Envoyer Imprimer PDF

notairesLa Cour de cassation rappelle que les parties peuvent convenir de mettre à la charge de l'acquéreur le coût du dossier de diagnostic technique.

Par acte dressé par notaire, des époux ont acquis un immeuble à usage d'habitation. Préalablement à la vente, le notaire a recommandé que de nouveaux diagnostics soient réalisés. L'époux a signé un "bon à payer" sur la facture du nouveau diagnostiqueur. Postérieurement à la vente, l'époux a sollicité le remboursement par le notaire des frais de diagnostics outre des dommages-intérêts.

Pour accueillir ces demandes, un jugement du 9 juin 2011 de la juridiction de proximité de Soissons a retenu que l'article L. 271-4 du code de la construction et de l'habitation dispose qu'en cas de vente de tout ou partie d'un immeuble bâti un dossier de diagnostic technique fourni par le vendeur est annexé à la promesse de vente, ou à défaut à l'acte authentique de vente, et que mettre à la charge des acquéreurs le coût de telles prestations aboutirait à travestir l'esprit de la loi.

Dans un arrêt rendu le 16 janvier 2013, la Cour de cassation censure le jugement au visa de l'article L. 271-4 du code de la construction et de l'habitation : les parties peuvent convenir de mettre à la charge de l'acquéreur le coût du dossier de diagnostic technique.

© LegalNews 2013 - Pascale Breton


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

  • Un service de veille multi-sources unique sur le marché : une ouverture sur l’ensemble des sources de références de l’information juridique
  • Chaque jour, la garantie d’être informé en temps réel de toute l’actualité indispensable à votre profession (alertes thématiques, alertes sur mots-clés…)
  • Une information claire, précise et rapide à appréhender, grâce à des synthèses élaborées par des spécialistes et l’accès direct aux textes officiels

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant de 15 jours d’essai gratuit et sans engagement grâce au Monde du Droit, cliquez ici