Le monde du droit

Mercredi 24 août 2016

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : Home
Liquidation judiciaire : effet interruptif de prescription d’une déclaration de créance

Liquidation judiciaire : effet interruptif de prescription d’une déclaration de créance

{cmp_start...

La Cour de cassation apporte des précisions sur l’effet interruptif de prescription d’une...

{cmp_end}
Redressement fiscal fondé sur la théorie de risque manifestement excessif

Redressement fiscal fondé sur la théorie de risque manifestement excessif

{cmp_start...

Le Conseil d'Etat abandonne la théorie de risque manifestement excessif retenu dans certains arrêts...

 

{cmp_end}
CJUE : limitation au droit à déduction de la TVA

CJUE : limitation au droit à déduction de la TVA

{cmp_start...

Pour l’exercice du droit à déduction, l’administration fiscale peut prévoir un délai de forclusion...

 

{cmp_end}
L’ACPR sanctionne l’ancien conseil d’administration de la Crepa pour manquements graves

L’ACPR sanctionne l’ancien conseil d’administration de la Crepa pour manquements graves

{cmp_start...

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a sanctionné les abus de l’ancien conseil...

{cmp_end}

"Jungle" de Calais : pas de fermeture des commerces informels

{cmp_start...

Le juge des référés du tribunal administratif de Lille a débouté le préfet du Pas-de-Calais de sa...

 

{cmp_end}

Remboursement par le notaire des frais de diagnostics immobiliers

Envoyer Imprimer PDF

notairesLa Cour de cassation rappelle que les parties peuvent convenir de mettre à la charge de l'acquéreur le coût du dossier de diagnostic technique.

Par acte dressé par notaire, des époux ont acquis un immeuble à usage d'habitation. Préalablement à la vente, le notaire a recommandé que de nouveaux diagnostics soient réalisés. L'époux a signé un "bon à payer" sur la facture du nouveau diagnostiqueur. Postérieurement à la vente, l'époux a sollicité le remboursement par le notaire des frais de diagnostics outre des dommages-intérêts.

Pour accueillir ces demandes, un jugement du 9 juin 2011 de la juridiction de proximité de Soissons a retenu que l'article L. 271-4 du code de la construction et de l'habitation dispose qu'en cas de vente de tout ou partie d'un immeuble bâti un dossier de diagnostic technique fourni par le vendeur est annexé à la promesse de vente, ou à défaut à l'acte authentique de vente, et que mettre à la charge des acquéreurs le coût de telles prestations aboutirait à travestir l'esprit de la loi.

Dans un arrêt rendu le 16 janvier 2013, la Cour de cassation censure le jugement au visa de l'article L. 271-4 du code de la construction et de l'habitation : les parties peuvent convenir de mettre à la charge de l'acquéreur le coût du dossier de diagnostic technique.

© LegalNews 2013 - Pascale Breton


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

  • Un service de veille multi-sources unique sur le marché : une ouverture sur l’ensemble des sources de références de l’information juridique
  • Chaque jour, la garantie d’être informé en temps réel de toute l’actualité indispensable à votre profession (alertes thématiques, alertes sur mots-clés…)
  • Une information claire, précise et rapide à appréhender, grâce à des synthèses élaborées par des spécialistes et l’accès direct aux textes officiels

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant de 15 jours d’essai gratuit et sans engagement grâce au Monde du Droit, cliquez ici