Jean-Jacques Essombè Moussio, Associé, Bird & Bird

Interviews
TAILLE DU TEXTE

jean jacques essombeJean-Jacques Essombè Moussio associé responsable de l’activité Banque & Finance et coordinateur global de l’African Desk

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Bird & Bird ?

Bird & Bird m’offrait la possibilité de renforcer une équipe en Banque et Finance et de coordonner et développer leur activité Afrique. C’était donc un challenge qui me plaisait et que j’ai volontiers accepté d’autant plus que le cabinet est prêt à mettre les moyens pour y parvenir.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

J’ai commencé ma carrière d’avocat chez Gide Loyrette Nouel en 1992 puis j’ai rejoint la Caisse Des Dépôts et des Consignations (CDC) 6 ans après avant de devenir associé au Bureau de Paris de Linklaters pendant 7 ans et demi.
Avant la CDC, alors que j’étais chez Gide Loyrette Nouel, j’ai eu l’occasion de faire deux détachements à la Banque Africaine de Développement (BAD) ce qui m’a permis d’avoir une bonne compréhension du fonctionnement des banques de développement.
J’ai ensuite successivement fait 3 autres cabinets avant Bird & Bird à savoir, Brandford Griffith et Associés après Linklaters puis Heenan Blaikie et Orrick Rambaud Martel dernièrement. Je suis resté environ 3 ans dans chacun de ces trois cabinets.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

C’est clairement mon ancien associé chez Gide Loyrette Nouel, Maitre Jacques Terray. Je peux considérer que c’est lui réellement mon mentor dans le métier d’avocat.

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

C’est difficile à dire parce que j’en ai eu plein. De bons comme de mauvais souvenirs bien entendu. Si je devais vraiment me prononcer sur ce point, je dirais que c’est en tant que juriste interne de la CDC dans le cadre de la création de la filialisation de son activité bancaire et financière
par la création de sa filiale CDC IXIS en 2001.

Quels sont vos domaines de compétences ?

Je couvre presque tous les domaines de la Banque et de la Finance tels les opérations de financement, de refinancement en passant par les  services financiers, fonds d’investissement et pas mal d’aspects réglementaires et restructuration de dettes couvrant tous ces différents
points.

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d'activité ?


Le monde de la banque et de la finance fait l’actualité sur nombre de points aussi bien en France au niveau Européen qu’à l’étranger.
On peut citer les récentes directives entrées en vigueur en France tels MIFID 2, CRD 4, AIFM et j’en passe.

La transposition poursuit son cours et des règlements d’application sont toujours attendus dans ces différents domaines.

Qui conseillez-vous ?

Je conseille les établissements de crédits, entreprises d’investissements et fonds d’investissements notamment.
Nous conseillons également des banques de développement et des entreprises publiques et des Etats notamment en Afrique Subsaharienne.

Quels sont vos objectifs pour ce cabinet ?

Mes objectifs sont le pendant des motivations qui m’ont conduit à rejoindre Bird & Bird. Il faudra avoir le sentiment le plus rapidement possible d’avoir apporté ma griffe, avec mes autres associés et collaborateurs et d’avoir contribué au développement tant de la pratique banque et finance que du Desk Afrique avec une meilleure visibilité du cabinet sur le plan international.

Arnaud Dumourier (@adumourier)