Le monde du droit

Lundi 01 septembre 2014

Vous êtes ici : Interviews / Portraits Marianne Franjou, Associée, Altana

Marianne Franjou, Associée, Altana

Envoyer Imprimer PDF

Marianne Franjou, Associée, AltanaLe Monde du Droit a rencontré Marianne Franjou qui a rejoint le cabinet d'avocats Altana en qualité d'associée.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Altana ?

Pour de nombreuses raisons, et notamment pour leur professionnalisme, leur dynamisme et leur volonté de créer un cabinet à taille humaine, reconnu sur la place. De plus, cela constitue pour moi nouveau challenge très motivant.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Après huit ans passés chez Rambaud Martel, j’ai participé à la création d’un département contentieux au sein d’un cabinet de conseils juridiques, avant de m’installer à mon compte, puis de créer en janvier 2002 le département Social chez Moisand Boutin et Associés. Au bout de dix ans ce département comportait deux associées, trois collaboratrices et une assistante.

Qui a le plus influencé votre carrière ?

En tout premier lieu mon environnement familial, et spécialement mon oncle, Pierre CATALA, ancien professeur émérite de la faculté de Paris II.

Ensuite, les fondateurs d’Altana, anciennement associés chez Rambaud Martel, et plus particulièrement Michel Jockey aux cotés de qui j’ai travaillé entre 1991 et 1998.

Enfin, Maître Régis Valliot, Administrateur Judiciaire, avec lequel j’ai traité de nombreux dossiers de redressement judiciaire depuis 2003. (Chereau, Valiance Fiduciaire, REFCO, Encyclopédia Universalis, Heuliez, Libé, Christian Lacroix, etc..)

Quel est votre meilleur souvenir dans votre carrière ?

J’en ai de très nombreux ! mais dans le domaine du contentieux, ce sont les victoires dans des dossiers difficiles qui procurent beaucoup de satisfaction. Appeler le client pour partager cela est une madeleine de Proust !

Quels sont vos domaines de compétences ?

La matière sociale, qu’il s’agisse de contentieux et /ou de conseils, individuels ou collectifs. Plus spécifiquement, les aspects sociaux en redressement et liquidation judiciaire (reprises et cessions d’entreprises en difficultés).

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d'activité ?

Les lois de finances qui modifient les régimes sociaux et fiscaux en matière sociale, et notamment les indemnités de départ des salariés licenciés et des mandataires sociaux.

Les derniers arrêts de la Cour de Cassation sur le temps de travail et le sort des cadres au forfait et cadres dirigeants.

Qui conseillez-vous ?

Des organismes bancaires, des groupes de taille importante et moyenne, des dirigeants d’entreprise et des administrateurs judiciaires.

Quels sont vos objectifs pour le cabinet ?

Apporter mes compétences spécifiques aux services des clients, tant en matière sociale, qu’en restructuring. Et plus généralement, asseoir une réputation déjà solide d’experts reconnus pour leur professionnalisme.

Bio Viagra Herbal
Low Price Cialis
Indian Cialis
Viagra Online
Viagra Usa