Le monde du droit

Jeudi 02 octobre 2014

Vous êtes ici : Interviews / Portraits Noël Chahid-Nourai, Avocat Associé, Orrick Rambaud Martel

Noël Chahid-Nourai, Avocat Associé, Orrick Rambaud Martel

Envoyer Imprimer PDF

Noël Chahid-Nourai - Avocat - Orrick Rambaud MartelLe Monde du Droit a rencontré Noël Chahid-Nourai,  qui vient de prendre la direction du département droit public du bureau parisien d'Orrick Rambaud Martel.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Ma carrière professionnelle s’est déroulée autour de trois axes principaux après des études à l’IEP de Paris, Paris II puis à l’Ecole Nationale d’Administration (promotion Jean Jaurès) :
- Une carrière administrative et en cabinet ministériel (centre d’étude des revenus et des coûts, affaires étrangères, centre national du cinéma, commerce extérieur etc…).
- Une carrière contentieuse au conseil d’Etat (rapporteur, commissaire du gouvernement, assesseur, président de sous-section du contentieux).
- Une carrière d’avocat  au sein des cabinets Gide Loyrette Nouel de 1992 à 1995 et Allen & Overy de 2000 à 2011. En 2011, j’ai rejoint le cabinet Orrick Rambaud Martel afin de prendre la direction du département droit public.

Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre Orrick Rambaud Martel  ?

J’ai choisi de rejoindre le cabinet Orrick Rambaud Martel en raison de son fort potentiel de développement.
Plus spécifiquement en matière de droit public, et de financement (activité complémentaire et indispensable), le cabinet dispose d’équipes très identifiées dont les expertises sont largement reconnus.
Les synergies avec ma propre activité associées aux possibilités de développement ont donc rendu ce rapprochement tout à fait naturel. Le domaine du droit public est de plus en plus concurrentiel, et Orrick a la volonté de se positionner encore davantage comme un acteur incontournable avec une offre globale sur ce secteur, et cela m’a plu.

Quels sont vos domaines de compétences ?

Mes principaux domaines de compétences sont bien évidemment concentrés en matière de droit public. J’interviens majoritairement dans les domaines suivants :
-    le contractuel (PPP, concessions et marchés publics),
-    le regulatory (telecoms, audiovisuel, énergie, protection des données, règlementation financière),
-    domanialité publique,
-    urbanisme,
-    environnement,
-    les structures publiques (création, aménagement et modification, sociétés d’économie mixte, etc.),
-    le contentieux droit public (contractuel et regulatory).

De manière plus marginale je conseille et j’assiste certains clients sur des problèmatiques de droit fiscal, telles que :
-    abus de droit,
-    TVA
-    conventions fiscales
-    contentieux

Quelles sont, selon vous, les actualités marquantes de ces dernières semaines dans ces secteurs d'activité ?

Concernant les évolutions du marché, je constate notamment deux tendances majeures.
Premièrement, on observe que le marché est arrivé à maturité ce qui pousse à l’apparition du marché secondaire – déjà présent au Royaume-Uni et qui arrive en France – que l’on peut observer d’ores et déjà dans le secteur hospitalier. Par ailleurs, l’autre tendance est celle du développement du contentieux. En effet, jusqu’à présent les parties prenantes demeuraient dans une phase d’observation et ne poussaient pas jusqu’à la phase contentieuse de peur de déstabiliser ce marché relativement nouveau.

Qui conseillez-vous ?

La typologie de la clientèle que je conseille est assez variée et couvre de nombreux secteurs d’activité et d’industrie : les autoroutiers, le BTP, l’eau , les banques, les fonds, les télécoms, l’audiovisuel.

Quels sont vos objectifs pour  le cabinet ?

Comme je l’ai évoqué précédemment, l’objectif principal est de consolider et de développer une activité "droit public" déjà très substantielle. En effet, le marché des PPP a été marqué par de très nombreuses opérations cette année et les équipes du cabinet Orrick ont participé certainement à la plus emblématique d’entre elles : la construction du "Pentagone" français (Balard).

En termes de développement des équipes, l’ambition affichée est de parvenir dans les  trois ans à une équipe de 12 avocats, tous  capables de fournir un service et des conseils transversaux en la matière. En effet il y a très peu de techniciens complets sur ce secteur.

En d’autres termes il s’agit de faire coïncider l’image sur le marché avec la réalité des compétences, des expertises et des capacités et s’imposer comme un acteur de place incontournable  dès l’année prochaine.

Levitra 10mg
What Is Cialis Professional
Order Sildenafil Online