Le monde du droit

Mardi 28 février 2017

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : Particuliers Famille Office du juge dans les conditions de validité de l’exequatur d’un jugement marocain

Office du juge dans les conditions de validité de l’exequatur d’un jugement marocain

Envoyer Imprimer PDF

En présence d’une convention bilatérale, le juge saisi d’une demande d’exequatur doit vérifier si le jugement est passé en force de chose jugée et est susceptible d’exécution, au regard de la loi du pays où il a été rendu.

M. X. et Mme Y., tous deux de nationalité marocaine, se sont mariés en France le 26 août 2006. Mme Y. a, par la suite, assigné son mari aux fins d'annulation du mariage pour cause de bigamie.

La cour d’appel d’Agen, dans un arrêt du 15 octobre 2014, rejette la demande Mme Y., retenant qu'il résulte d'une attestation de septembre 2013, établie par le consulat général du Maroc à Bordeaux, que le divorce de M. X. et de sa précédente épouse, prononcé par jugement du tribunal de première instance de Meknès en juillet 2006, est devenu définitif et irrévocable le jour de leur mariage le 26 août 2006.

La Cour de cassation, dans une décision du 4 janvier 2017, casse l’arrêt d’appel au visa des articles 16 c), 19 et 21 c) de la Convention franco-marocaine du 5 octobre 1957, selon lesquels le juge vérifie si la décision dont l'exequatur est demandé est, d'après la loi du pays où elle a été rendue, passée en force de chose jugée et susceptible d'exécution.
De plus, il appartient à celui qui en demande l'exécution de produire un certificat des greffiers compétents constatant qu'il n'existe contre la décision ni opposition, ni appel ni pourvoi en cassation.
La Haute juridiction judiciaire censure les juges du fond, relevant qu’en l’espèce, M. X. n'avait pas produit le certificat exigé.

© LegalNews 2017 - daoui lila


Bénéficiez d'un essai gratuit à LegalNews


LegalNews , veille juridique et comptable

  • Un service de veille multi-sources unique sur le marché : une ouverture sur l’ensemble des sources de références de l’information juridique
  • Chaque jour, la garantie d’être informé en temps réel de toute l’actualité indispensable à votre profession (alertes thématiques, alertes sur mots-clés…)
  • Une information claire, précise et rapide à appréhender, grâce à des synthèses élaborées par des spécialistes et l’accès direct aux textes officiels

LegalNews vous offre une surveillance exhaustive de l’actualité juridique (presse, revues juridiques, sources officielles et institutionnelles…). Recevez votre sélection d’informations sur-mesure en fonction de votre activité pour vous concentrer sur la véritable valeur ajoutée de votre métier.

Pour bénéficier dès maintenant d’un essai gratuit et sans engagement grâce au Monde du Droit, cliquez ici