Le monde du droit

Lundi 26 juin 2017

Vous êtes ici : Deals Tawa Choisy conduit avec succès la défense de GoGo RunRun devant le TGI de Paris

Tawa Choisy conduit avec succès la défense de GoGo RunRun devant le TGI de Paris

Envoyer Imprimer PDF

Grâce à Tawa Choisy, le Syndicat national des Transports Legers se désiste de l’ensemble de ses prétentions a l’encontre de GoGo RunRun.

tawa choisy

Fondée en 2015 par de jeunes entrepreneurs français, GoGo RunRun a développé une application mobile destinée à faciliter les livraisons en milieu urbain qui s’inscrit dans le mouvement global de l’économie participative. Cette application consiste en une plateforme de mise en relation instantanée entre coursiers géolocalisés et expéditeurs de plis ou colis.

Elle s’adresse tant aux entreprises qu’aux particuliers.

Le Syndicat National des Transports Légers (SNTL) avait dans un premier temps saisi Monsieur le Président du Tribunal de Grande Instance de Paris statuant en référé afin de faire interdire sous astreinte l’activité de GoGo RunRun.

Par ordonnance en date du 12 mai 2016, ce dernier avait débouté le Syndicat National des Transports Légers (SNTL) de l’ensemble de ses demandes.

Le SNTL avait alors porté l’affaire devant le Tribunal de Grande Instance de Paris au fond, tentant à nouveau d’obtenir l’interdiction de l’activité de GoGo RunRun.

Le 6 décembre 2016, le SNTL a toutefois fini par se désister de cette instance, renonçant ainsi à l’ensemble de ses prétentions à l’encontre de GoGo RunRun - et ce sans aucune contrepartie.

L’affaire opposant le SNTL à GoGo RunRun s’achève ainsi par une victoire totale de cette dernière, qui peut désormais poursuivre son activité en toute légalité.

Dans cette affaire, la défense des intérêts de GoGo RunRun a été conduite par Raphaël Tawa, associé du cabinet Tawa Choisy, qui avait conseillé GoGo RunRun dès sa création pour la structuration juridique de son activité.