Le monde du droit

Jeudi 27 avril 2017

  •  
  •  
  •  
Vous êtes ici : Deals Norton Rose Fulbright conseil de Vallourec

Norton Rose Fulbright conseil de Vallourec

Envoyer Imprimer PDF

Norton Rose Fulbright conseille Vallourec lors d’une opération inédite d’acquisition d’un fabricant d’oléoducs chinois.

nortonrosefulbrightNorton Rose Fulbright, cabinet d’affaires international, conseille le groupe Vallourec à l’occasion de son offre d’achat obligatoire portant les actions en circulation à la Bourse de Hong-Kong de la société Anhui Tianda Oil Pipe Company (TOP). Cette offre était une condition préalable au rachat de la majorité des actions de cette entreprise sur le marché chinois.

TOP est une entreprise chinoise avec des H Shares cotées à la bourse de Hong-Kong. L’offre publique d’achat obligatoire de ces H Shares était la condition à la réalisation de la transaction qui verra Vallourec détenir la majorité absolue de l’entreprise suite à l’acquisition de ses actions sur le marché de Chine continentale.

C’est la première fois qu’une entreprise étrangère rachète les actions chinoises d’une entreprise également cotée à la Bourse de Hong-Kong. Cela a été réalisable grâce à l’assouplissement des politiques chinoises relatives à l’acier interdisant aux entreprises étrangères de posséder plus de 50 % d’un aciériste chinois. Rendue publique le 3 février 2016, cette opération valorise TOP à 1,7 milliards de HK dollars.

Depuis 2011, Vallourec détenait une part importante du capital d’Anhui Tianda Oil Pipe et cette opération doit lui permettre de renforcer son offre stratégique et sa compétitivité grâce à l’acquisition de services et de moyens complémentaires aux siens.

L’opération a été initiée de Paris par Karine Montagut, associée du département Corporate M&A, qui s’est chargée de la coordination en amont de cette transaction internationale. L’équipe de Norton Rose Fulbright chargée de conseiller Vallourec au regard du droit hongkongais est dirigée par Emma de Ronde, associée au bureau de Hong-Kong.

Autres conseils juridiques : Jun He conseille Anhui Tianda Oil Pipe concernant les aspects juridiques chinois et hongkongais de l’opération. Vallourec était conseillé par Gide Loyrette Nouel sur les aspects de droit chinois de l’opération.